Adjudication minière : L’ANAM lance la 45ème session

Adjudication minière

L’Agence Nationale des Activités Minières (ANAM) lance la 45 ème session d’adjudication de vingt-cinq (23) sites miniers pour exploration.

Un avis d’appel national et international a été lancé à ce propos. L’appel porte sur 3 sites de calcaire destinés à la production de granulats et sables concassés, 13 sites d’argile pour produits rouges, 03 sites de sable pour construction, et 3 sites de tuf pour les travaux publics et 01 site pour le granite.

Ces sites, répartis à travers 14 wilayas, s’étalent sur des superficies allant de 4 hectares jusqu’à 120 hectares. Les 14 wilayas sont béjaia,  ghardaia, Illizi, Batna, Khenchla, Laghouat, Médéa, M’Sila, Tébessa, Adrar Bordj Bouariridj, Chlef, El Oued et Tamanrasset.

La date de dépôt des soumissions (offres techniques et financières) est fixée au jeudi 22 décembre 2016 au siège de l’Agence Nationale des Activités Minières et l’ouverture des plis se fera, en séance publique et en présence des soumissionnaires ou de leurs représentants dûment mandatés, le même jour et dans le même lieu de dépôt.

Pour rappel, le ministre de l’Industrie et des mines, Abdesselam Bouchouareb, avait affirmé que le secteur des mines connaîtrait à partir de 2016 une « grande dynamique » à travers le lancement de plusieurs projets visant la création d’une véritable industrie minière pour contribuer à la réduction des importations dans ce domaine.

Le ministre déplore le fait que « le secteur des mines génère actuellement une faible plus-value et se caractérise par un manque de moyens humains et matériels, une insuffisance de compétences dans les domaines de la recherche et de l’exploitation minières, un effort insuffisant des entreprises minières dans le financement de la recherche géologique et minière ainsi qu’un management globalement inefficace des entreprises publiques minières ».

Notons que cette agence, avait remplacé en 2014 l’Agence nationale du patrimoine minier Anpm avec l’entrée en vigueur de la nouvelle loi minière. Celle-ci accorde des incitations fiscales aux investisseurs potentiels en exonérant de la TVA les équipements et les produits destinés à cette activité. Elle vise, également à créer les conditions idoines pour la relance du secteur minier à travers un financement suffisant pour l’exploration de nouveaux gisements miniers exploitables commercialement.

Bessa, Résidence la Pinède