Le Tchad abritera en 2017 le tout premier sommet panafricain de l’économie numérique

sommet panafricain de l’économie numérique

La ville de N’djamena, la capitale tchadienne, abritera en 2017 le tout premier sommet panafricain sur l’économie numérique et la croissance durable. L’accord pour la tenue de cette rencontre internationale dans le pays, Cissé Kane, le président de la société civile africaine sur la société de l’information (ACSIS), l’a obtenu du président de la République Idriss Déby Itno (photo), le 18 novembre 2016. C’était au cours de l’audience qui lui a été accordée et à laquelle a assisté Mahamat Allahou Taher, le ministre tchadien des Postes et des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Dans le communiqué final de la rencontre entre Idriss Déby Itno et Cissé Kane, il est souligné que le sommet panafricain en préparation devra aider les pays africains à répondre à trois grandes questions essentielles pour leur développement grâce aux TIC.

Ces questions porteront sur les moyens à mettre en place par les nations africaines, elles-mêmes, pour bénéficier pleinement des ressources générées par le secteur des TIC et financer le développement durable de leur économie numérique ; les moyens pour passer de statut de simples consommatrices au statut d’actrices réelles et durables de l’économie numérique ; les secteurs numériques prioritaires où investir pour susciter le développement économique et humain des populations africaines.

Les réponses à ces questions, Cissé Kane est certain qu’elles permettront aux nations africaines d’atteindre le niveau de croissance socioéconomique visé par l’agenda 2063 de l’Union Africaine, l’Union Internationale des télécommunications (UIT) et les Nations Unies à travers les objectifs de développement durable.

MDI Alger

Agence Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède