Services des télécommunications : L’ARPT insiste sur les réclamations des usagers

ARPT

L’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunication (ARPT), tient à appeler, pour la énième fois, les nouveaux usagers des services de la téléphonie fixe et mobile, de l’Internet et de la poste de la disponibilité, sur son site web, d’une rubrique dédiée spécialement à leurs réclamations.

Selon l’ARPT, ce site est opérationnel depuis février 2016. C en fait, cet espace en ligne offre aux utilisateurs un moyen supplémentaire pour signaler tous problème ou insatisfaction par rapport aux services fournis par les opérateurs et prestataires des services de la poste et des télécommunications ou éventuellement dans le cadre de traitement de litige.

« Aussi, pour une utilisation simple et efficace de cet espace, les usagers sont invités à saisir en premier lieu l’opérateur concerné par la réclamation. Dans le cas où cette dernière est restée sans suite, il leur est demandé de renseigner un formulaire électronique et éventuellement en joignant des pièces justificatives en relation avec l’objet de leur réclamation », indique l’ARPT dans un communiqué.

L’autorité tient en outre à signaler, dans ce cadre, que la mise en place de cet espace témoigne de la volonté de l’Autorité de régulation de faire de la prise en charge des droits des consommateurs l’une de ses priorités stratégiques, conformément aux missions qui lui sont conférées par la réglementation.

« Par ailleurs, les usagers ont toujours la possibilité, faut-il le rappeler, de faire parvenir leurs réclamations à l’ARPT en utilisant les moyens habituels, à savoir, le téléphone, le fax, E-mail et le courrier postal. Ils peuvent même se rendre au siège de l’Autorité », conclut le communiqué. Nortons également qu’une rencontre a eu lieu dernièrement  au siège de l’ARPT, regroupant le Président, les membres du conseil et le Directeur Général de cette institution avec leurs homologues de l’Autorité de Régulation de l’Audiovisuel (ARAV).

Différentes questions ont été débattues notamment celles afférentes aux instruments juridiques et économiques utilisés dans le domaine de la régulation d’une manière générale ainsi qu’au mode d’organisation d’une institution de régulation. C’était également l’occasion de présenter le retour d’expérience de l’ARPT en matière de régulation des marchés de la poste et des télécommunications.

MDI Alger

Selon l’ARPT, il a été décidé d’un commun accord que cette séance sera la première d’un cycle de rencontres de consultations et d’échanges d’expériences et de points de vue, du fait de la nature et de la similitude des missions des deux autorités.

Bessa, Résidence la Pinède