HomeActualitéNationalClôture du Salon Sipsa-Sima: Un transfert de savoir-faire et 25 000 visiteurs...

Clôture du Salon Sipsa-Sima: Un transfert de savoir-faire et 25 000 visiteurs enregistrés

« Environ 25 000 entrées, soit plus de 5000 que l’année passée, ont été enregistrées durant les quatre jours du Salon. Les statistiques ont été arrêtées vers le coup de 15 heures. C’est dire que le nombre peut être revu à la hausse au moment ou nous rapportions cette information. ».

C’est ce qui ressort des chiffres communiqués par le président de la Fondation Filaha Innove, Dr Amine Bensemmane, lors de l’allocution de clôture du Salon Sipsa-Sima, qui s’est déroulé du 4 au 7 octobre à la SAFEX. Estimant également que « le Salon a été une réussite, comme en témoignent la satisfaction manifestée par 370 étrangers présents. ». Ceci étant dit, Bensemmane nous donne rendez-vous l’année prochaine, du 13 au 17 octobre, pour que le Salon rayonne encore une fois sur le Maghreb et l’Afrique. « A partir d’Algérie, on va rayonner encore plus sur le Maghreb et l’Afrique. Dés l’année prochaine, on aura plus de visibilité africaine. Déjà, cette année, deux délégations tunisiennes et une marocaine ont été les hôtes de cette manifestation, avec lesquelles il y aura éventuellement des accords de partenariat, à l’instar de celui signé avec les Américains ». Là-dessus, intervient Smail Chikhoune, président de Algéro-Us Business Council, pour reparler du mégaprojet entre le Groupe Lacheb, basé à El-Bayadh, et le consortium américain AIAG (Américan International Agricol Groupe), pour la réalisation d’une Ferme laitière de 20 000 vaches laitières. La coopération fruit, comme il l’a rappelé, d’un accord entre la Fondation Filaha Innove et Algéro-USA Business Council, conclu il y a de cela deux ans, permettra l’exploitation de 25 000 HA, dont 20 000 pour la production de la pomme de terre. En perspective, selon Chikhoune, l’exploitation des 525 000 HA de terres agricoles que recèle la wilaya d’El-Bayadh, et ce, outre le fait que le projet drainera une dynamique économique dans la région, extensible à tout le pays ou un gisement de 2 millions de HA de terres irriguées est encore à l’état vierge.

Nouad mokrane, expert agricole et dans l’agroalimentaire, a, pour sa part, signalé que quatre grandes techniques ont été acquises des expositions de ce Salon, à savoir la géothermie, l’énergétique (Bio-gaz), le Global Gap 2015, l’irrigation par injection. Le transfert technologique dont en bénéficiera longtemps le pays pour le développement agricole. Abondant dans le même sens, le Dr Idress Nacer, vice-président à Filaha, relèvera également que le Salon sonnera, via le lancement du mégaprojet algéro-américain, le glas pour les méthodes archaïques en usage dans le domaine agricole et vétérinaire et redorera le blason de la sécurité alimentaire animale et la mise en place d’une captation des ressources hydriques hautement technologique.

Remise de trophées

A l’issue du Salon, des trophées ont décernées aux sociétés les plus performantes, en lien avec la thématique des Forums qui se sont tenus. Il s’agit du Groupe Lacheb qui a reçu le trophée du Forum Siafil des fruits et légumes, maraîchage et arboriculture ;  l’Université de Sidi-Bel Abbes pour le Forum PhytoFerti, un regroupement interprofessionnel de la protection des plantes et de la fertilisation  et le Forum PhytoSem interprofessionnel sur les produits végétales, de semences et de plants, et Univers Milk, Sarl de Tizi-Ouzou, opérationnelle depuis 2009, pour le Forum Fiplait, Dairy Maghreb du lait, une rencontre Maghrébine sur le lait et dérivés. Pour le quatrième et dernier Forum Djazaqua dans sa deuxième édition internationale, c’est Yamaqua, un Bureau d’Etudes, de Conseil et réalisation de projets en aquaculture, dans le cadre du Forum, crée en 2013, qui a été l’heureux lauréat.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine