AccueilAfriqueClassement Choiseul 100 Africa : Quatre algériens dans la cour des...

Classement Choiseul 100 Africa : Quatre algériens dans la cour des leaders économiques en Afrique

- Advertisement -

Pour cette édition, les algériens ne sont pas en reste, puisqu’ils sont au nombre de quatre, avec une entrée remarquable, de Sami Agli DG de Taamir El djazair, au cotés de Sahbi Othmani Dg du groupe NCA Rouiba, Sabi Mainich Directeur adjoint de Brentag Algérie, et  Adnane Oussidhoum DG d’Algérie procter&gamble.

Le classement des jeunes leaders économiques est désormais connu, l’institut Choiseul en a dévoilé la liste hier, à travers le Choiseul 100 Africa 2016. Cette dernière est une étude annuelle publiée par l’institut Choiseul, elle recense les potentialités économiques ayant moins de 40 ans, et décèle les capitaines d’industrie susceptible de relever les défis économique du continent. Ceci étant ce classement est effectué par une pléiade d’experts, qui des mois durant s’affairent à établir un constat précis des capacités de la scène économique africaine.

The graduate Fair

Par ailleurs, le classement Choiseul fait ressortir également les domaines d’activité les plus convoités. Pour cette année, les TIC, les finances, et les services, ont pris une place prépondérante, au détriment de l’énergie, la construction et le transport.

En outre, si l’édition de 2015 s’est caractérisée par une forte présence féminine, au nombre de 60 occupant des postes importants, celle de 2016 fait état de l’émergence de trois tunisiens parmi les leaders africains de demain en l’occurrence, Safia Hachicha, directrice générale de Swicorp Tunisie, Walid Loukil, directeur général adjoint du Groupe Loukil et de Sami Mhiri, PDG de Sunshine Group. Cependant le classement Choiseul, se base également sur les porteurs des meilleurs projets pour promouvoir l’essor économique de l’Afrique.

 Dans ce sens, il est indéniable que l’Afrique est en phase de devenir le nouvel Eldorado pour les grandes puissances économiques. A ce titre, l’étude et le classement Choiseul s’efforce depuis 2008 à mettre en relation toutes les forces vives du continents, et ce a travers l’organisation des rencontres de prestige, dans le but de mettre en place un tissu  des entreprises africaines à même de construire des pont entre le secteur privé et public.

Pour pascal Lorot président, fondateur de l’instit Choiseul, dans un entretien de Christophe Barbier pour l’Express, «  les jeunes leaders africains portent la lourde tache d’assurer l’émergence du continent, trouveront ils en Europe du soutien ou de la défiance ? ».

En somme, dans cette effervescence qui entoure le marché africain depuis quelques années, le classement Choiseul Africa fait ressortir les bourgeons économiques de demain, et constitue par la même occasion, un hublot à travers lequel il est possible d’entrevoir l’évolution économique du continent africain, et établir les voies et les mécanismes nécessaire pour l’émergence économique d’un continent longtemps considéré uniquement comme une réserve.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine