HomeLa uneLes USA, pays invité d’honneur du SIPSA-SIMA

Les USA, pays invité d’honneur du SIPSA-SIMA

La Fondation Fillaha Innove organise, du 4 au 7 octobre, à la SAFEX, le Salon international de l’élevage et de l’agroéquipement, le plus grand Salon agricole du Maghreb et d’Afrique. 600 exposants venus de 39 pays et 20 000 visiteurs sont attendus lors de cette manifestation économique.

Le Salon est le fruit d’une collaboration entre le Salon international des produits de santé animale (SIPSA), qui a 15 ans d’existence, et le Salon international du machinisme agricole (SIMA), réputé à l’échelle européenne notamment dans le cadre de la promotion des activités liées à la fourniture de la logistique agricole et de l’élevage.

Le salon sera inauguré par les ministres de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pèche, de l’Industrie et des Mines et celui du Commerce.

Les USA sont les invités d’honneur de ce Salon. « Ce pays sera présent avec 22 compagnies venues de la Californie et le Wisconsin» selon Smail Chikhoune, président US-Algeria Business Council, qui animait une conférence de presse aux côtés du président du salon Bensemane Amine.

Il est prévu, à cette occasion, la conclusion d’un partenariat, en janvier 2017, entre le groupe Lacheb, basé à El-Bayadh, et les américains, pour la conception d’une Ferme de 20 000 vaches laitières pour un cout de 500 millions de dollars, devant produire l’équivalent de 40 litres de lait au moins par vache, correspondant à 245 millions de litre par an.

L’objectif étant d’atteindre les 60 litres de lait par vache, soit la norme en la matière en Californie et au Wisconsin. Pour bien faire, deux facteurs ont été réunis. Le premier est la formation dont ont bénéficié, aux USA, le personnel de la Ferme algérienne.

Le deuxième a trait au transfert d’une technologie américaine totalement intégrée à même de mettre en place les conditions favorables pour une meilleure production laitière. Le contrat stipule que les premières cinq années seront consacrées à l’investissement végétal, au terme desquelles, il sera lancé des projets de transformation industrielle.

Lors de la première année, ou on compte sur une production quotidienne d’1 million de litre de lait, destinée à être livrée en lait cru aux laiteries de la région. En matière d’emplois, il est prévu 400 postes d’emploi, avec un objectif d’atteindre les 1000 au terme du projet.

Cinq Forums au menu

Dans un objectif de diversification des thématiques, cinq Forums sont au menu du programme. Il s’agit du Forum Djazaqua dans sa deuxième édition internationale ; le Forum Siafil des fruits et légumes, maraichage et arboriculture ; le Forum Fiplait, une rencontre Maghrébine sur le lait et dérivés ; le Forum PhytoFerti, un regroupement interprofessionnel de la protection des plantes et de la fertilisation ; et le Forum PhytoSem interprofessionnel sur les produits végétales, de semences et de plants.

Réduire l’importation et aller vers l’exportation

C’est l’objectif le plus recherché. Pour cela, une offensive agricole conforme au Plan d’action du gouvernement 2015-2019, pour 300 milliards de DA annuels, s’impose. Renforcer le parc agricole en le dotant d’une large gamme de produits destinés aux  exploitations agricoles, à l’élevage et à l’agroéquipement, capitaliser les expériences maghrébine, africaine et européenne dans les domaines précitées à travers les Forums prévus au cours de cette manifestation.

Mettre en synergie les efforts en la matière de l’Etat, des Chambres professionnels et des investisseurs dans le domaine agricole, et axer les programmes de développement de l’agro-industrie et de l’agro-alimentaire sur les opportunités et les compétences régionales et locales. Tels sont, entre autres, les autres visées qu’ont tracées les organisateurs, qui, faut-il le souligner, ont réussi le pari d’ériger le SIPSA, simple rencontre locale et nationale il y a quelques années en un événement d’envergure internationale.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine