HomeActualitéNationalUn avant-projet de loi sur le Partenariat Public-Privé en gestation

Un avant-projet de loi sur le Partenariat Public-Privé en gestation

Le ministre de l’Industrie et des mines Abdeslam Bouchouareb a  en marge des travaux de l’université du FCE  qui se déroule à Constantine et à laquelle, il a pris part, déclaré que les dernières lois de finances 2014, 2015 et 2016 ont vu l’introduction de 27 mesures importantes au profit de l’entreprise dans laquelle, cette dernière est devenue,  l’élément clé dans toutes les politiques économiques.

Le secteur privé est en train de connaitre un essor, a-t-il dit en assurant qu’aujourd’hui, on connait une dynamique importante qui va lui permettre d’émerger. Il a estimé que grâce à ces nouvelles dispositions, le taux de croissance des entreprises a connu une hausse de 3,7 %  en 2015 et verra une augmentation substantielle durant l’année de 2016 en affirmant que la loi de finances 2017 qui sera soumise à débat à l’APN le 4 octobre prochain va encore plus loin dans cette démarche de renforcement du tissu ces entreprises.

Le responsable du département de l’Industrie a fait part de la volonté du gouvernement à aller encore vers plus de réformes pour permettre l’émergence du secteur privé. Il a expliqué « que cela démontre que nous sommes sur la bonne voie et nous poursuivront cette politique qui est seule à améliorer la création de richesse et d’emplois ».

Sur un autre chapitre, le ministre a fait savoir qu’ « un  chantier législatif est ouvert pour améliorer l’attractivité du secteur minier et l’inscrire en amont de la dynamique industrielle ». Il a annoncé l’entame de la réflexion sur un avant-projet de loi relatif aux Partenariats publics-privé pour lequel, il a invité le FCE et l’ensemble des acteurs à y contribuer.

Par ailleurs, Concernant le marché de l’automobile, le ministre a évoqué un plan amorcé il ya deux mois pour l’organisation du marché des véhicules d’occasion. qui sera validé incessamment, « soyez certains, a-t-il déclaré, que ce marché, à l’instar du neuf, sera organisé de telle façon que le consommateur sera protégé que ce soit sur le plan de la traçabilité, équipements de sécurité, service après vente etc. Ses droits seront assurés » a-t-il soutenu.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine