HomeActualitéNationalJournée nationale de la Métrologie: La conformité des mesures, indispensable pour une Economie...

Journée nationale de la Métrologie: La conformité des mesures, indispensable pour une Economie forte

L’impact des mesures dynamiques sur l’Economie nationale, a été le thème d’une Journée d’information et de sensibilisation, organisée, ce matin, à la Safex, par l’Office nationale de Métrologie Légale (ONML), intervenant dans le cadre du double anniversaire de ses 30 ans d’existence et de la 20ème Journée nationale de métrologie.

Le système de mesures est devenu indispensable pour assurer la fiabilité et la qualité des produits et activités de divers secteurs, notamment de l’énergie, des transports, de l’agroalimentaire, des ressources en eau, et ce, pour ne citer que ceux-là. L’enjeu, selon la synthèse pouvant être induite des différentes communications présentées, est de faire en sorte que le comptage corresponde aux transactions commerciales y découlant. Et surtout que l’exigence des mesures dynamiques, à instaurer par secteur, soit à même d’accompagner les entreprises dans leur objectif d’épanouissement et satisfaire leur souci de se mettre au diapason international. La mission de la conformité n’incombe pas seulement à l’ONML, comme indiqué dans le préambule du programme de cette journée, mais aussi aux « fabricants, importateurs, commerçants, utilisateurs ».  

Le Chef de Département technique des fluides à l’ONML, Mendjel Abderahmane, nous a déclaré , « On dit que le sachet de lait est d’1 litre , mais le consommateur sait-il que ce volume est réel et équivalent au montant qu’il débourse pour l’opération d’achat ? Autre cas, l’Algérie vend du gaz à ses potentiels clients. Il faut savoir que la moindre erreur de vérification peut aisément influer sur le prix. D’où l’importance d’une rigueur dans les opérations de mesures». Pour sa part, Hocine Benmouffok, directeur du développement et de la gestion intégrée des ressources en eau au ministère des Ressources en eau et de l’Environnement, estime, quant à lui, que, initialement, « Beaucoup  ouvrages hydrauliques ont été réalisées, il n’en demeure pas que, réellement, les besoins de consommation d’eau des populations concernées n’ont pas été quantifiés ». Des actions qui versent, à notre humble avis, dans l’apaisement du climat social. Ensuite, l’intervenant mettra en relief le fait que les redevances pour l’usage de l’eau du domaine public sont destinées, à hauteur de 90%, à la concrétisation des programmes de développement national et même local. Précisément, 50% vont vers l’Etat, 40% vers le Fonds national de l’eau, alors que 10% seulement sont versés dans le compte de l’Agence de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (AGIRE). Dans un souci de rentabilité et de conformité de mesurage, surtout pour faire face aux pertes d’eau, l’AGIRE a prévu un nombre supplémentaire de 2000 compteurs (500 en 2016 et 1500 en 2017) installés d’ici à fin 2017 ou début 2018.

Consciente de l’indissociabilité de la métrologie et de la qualité, la société Naftal a procédé à l’installation d’une Direction de métrologie et de contrôle de qualité. C’est ce qu’a annoncé Cheblal Ali, Directeur du groupe contrôle qualité produits et métrologie, lors de sa communication « Evolution de la Métrologie au sein de l’entreprise », ajoutant que « un autre laboratoire verra le jour dont la mission est la prise en charge de l’étalonnage et la vérification de tous les équipements et instruments pour les grandeurs (Température, Densité, ….) ». Le projet est voie de maturation, selon ses dires.

Au menu du programme également, « Conception optimale d’un système de comptage transactionnel et fiscal par plaque à orifice », Ainouche Abdelkrim, Sonatrach Trc ; « Activité comptage au sein de GRTG », Djahida Amiri, de la société de Gestion du réseau et transport du gaz ; « Métrologie au CREDEG, situation et perspectives». Parallèlement au cette rencontre, le hall de la Salle Ali-Maachi a abrité des stands destinés à quelques entités ayant un lien très étroit avec la métrologie, à savoir AGIRE et le Centre de recherche et de développement de l’électricité et du gaz (CREDEG), déjà cités, mais aussi ALGERAC, B.S Taximètre, ALPEC, Kouba Balance, EN AMC, 2M Industries.

La Métrologie en quête d’assise juridique

L’Algérie a des traditions en métrologie qui remontent aux années 1970, notamment dans le domaine des Hydrocarbures. Tout en ayant pas de représentation officielle, elle en fait, quand même, partie de l’OIML, Organisation internationale de la Métrologie légale. Ce qui la place relativement dans les meilleures loges à l’échelle internationale. En revanche, dans les volets, industriel, environnemental et fondamental, l’Algérie est mal-classée. D’où l’objectif de refonte du Système de métrologie dont les règles légales sont contenus dans le projet de Loi soumise au Parlement. Aussi, selon les dires, du DG de l’Institut algérien de la Normalisation (IANOR), Hallas, le pays a son comité national de Métrologie, membre du comité internationale de Métrologie, et qui a déjà apporté son grain de sel en l’élaboration d’un vocabulaire de métrologie.

L’objectif, pour le pays, de faire partie de la Convention internationale du Mètre ne peut voir le jour, explique Drissi Samir, Directeur d’Etudes à la Direction générale de la Compétitivité industrielle au ministère de l’Industrie et des Mines, que si elle dispose d’un Institut nationale de Métrologie. Les pouvoirs publics ont, suite à une proposition de l’ONML, lancé le projet d’un Laboratoire national de référence en Métrologie, qui nécessitera pour son fonctionnement entre 300 à 400 métrologues. Pour le moment, regrette le responsable de l’ONML, Messili Rabah, la demande de collaboration adressée au secteur universitaire a été en deçà des attentes, car seulement deux établissements ont répondu à l’objectif de conclure des partenariats dans le domaine de la formation notamment. L’actuel réconfort réside dans la création d’une Association nationale algérienne des professionnels des instruments de mesure, présidée par Omar Meddahi.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine