Importation de véhicules de moins de 3 ans: Les concessionnaires doivent être impliqués

importation véhicule

L’importation des véhicules de moins de trois ans aura un impact négatif sur les concessionnaires si ces derniers ne sont pas consultés et impliqués dans la l’élaboration du cahier des charge. C’est ce que nous affirme l’expert du domaine de l’automobile, Mohammed Yaddadene. « Déjà les concessionnaires souffrent du niveau des quotas qui leur a été imposé dans l’importation des véhicules neufs, et ils vont subir des pertes drastiques si on ne les implique pas dans cette décision », nous a-t-il déclaré. Pour MYaddadene, cette décision touchera non seulement les concessionnaires mais aussi le marché local de la production de véhicule qui débute et qui espère arriver à exporter. A la limite, dira-t-il, «  l’importation des véhicules de moins de trois ans sera une aubaine pour les sociétés spécialisées comme les garagistes etc… »

MYaddadene rappelle également que cette expérience a été un échec auparavant, en 2005, lorsque les véhicules d’occasion ont inondé le marché. « Il y avait des gens qui importaient des véhicules déclarés moins de trois ans mais en réalité certaines étaient plus âgés. Il suffisait de trafiquer les papiers », ajoutera MYaddadene pour qui il y a d’autres priorités. Il s’agit selon lui de restructurer le marché interne d’occasion. Aussi, selon lui, avec la dévaluation du dinar, ce n’est pas tout le monde qui peut se permettre d’acheter un véhicule de moins de trois ans car ça va lui coûter encore plus cher. « On ne sait pas encore comment sera le cahier des charges et si l’importation sera limitée à des sociétés spécialisées », expliquera t-il.

MDI Alger

Notons que le gouvernement a décidé, dans le cadre du projet de loi de finances 2017, de lever l’interdiction de l’importation des véhicules d’occasion mais sous certaines conditions, a indiqué lundi à Alger le ministre du Commerce, Bakhti Belaïb. Selon lui, le gouvernement « a décidé de lever cette interdiction et de la remplacer par la mise en place d’un cahier des charges portant des conditions bien précises » précisant que ce marché sera soit laissé au distributeur et au concessionnaire uniquement, soit il sera ouvert également à d’autres intervenants.

Bessa, Résidence la Pinède