HomeLa uneProduction céréalière : Une baisse de 7 millions de quintaux

Production céréalière : Une baisse de 7 millions de quintaux

La récolte céréalière pour cette année n’est pas aussi dramatique que veulent la présenter certains responsables exerçant dans le secteur de l’agriculture. C’est du moins ce qui ressort de l’intervention du ministre de tutelle à ce sujet, mettant ainsi fin aux « appétits voraces » qui s’apprêtaient à combler le déficit en recourant à l’importation de blé notamment.

En effet la production céréalière nationale au titre de la campagne de moisson-battage (2015-2016) a atteint environ 33 millions de quintaux contre 40 millions de quintaux l’année dernière, selon le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdesslam Chelgham.

Le ministre a imputé la baisse de la production céréalière (blé dur et tendre et orge) a plusieurs facteurs dont essentiellement la sécheresse qui a touché différentes régions à vocation céréalière notamment Tiaret, Sidi Bel Abbès, Tébessa et Aïn Temouchent.

Lors d’une réunion d’évaluation du dispositif spécial Aïd El Adha, qui s’est tenue ce lundi au ministère, M. Chelgham a précisé que la wilaya de Tiaret, l’une des principales régions céréalières, avait été particulièrement touché par le verglas.

Les facteurs climatiques sont à l’origine de la baisse de la production céréalière dans l’ouest du pays à hauteur de 40%, d’après le ministre qui contredit ainsi le secrétaire général de l’Union des paysans algériens Mohamed Alioui, qui avait déclaré la semaine dernière que la récolte des céréales pour cette année devrait connaitre une baisse de 40 pour cent.

 

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine