L’Eco du jour: Une synthèse quotidienne des faits marquants de l’économie algérienne et international rapportés par la presse

l'eco du jour

Nouvelle chute vertigineuse des importations de voitures

Les importations de véhicules neufs ont chuté de 73,74%, avec 53 356 unités importées entre janvier et fin juillet 2016, contre 203 174 unités durant la même période en 2015 soit 149 818 véhicules de moins, nous rapporte Liberté ce matin. Le quotidien reprend les chiffres du Centre national des statistiques des douanes (Cnis) qui précise que la facture d’importation des véhicules a reculé à 768 millions de dollars US durant les sept premiers mois de 2016 contre 2,4 milliards US durant la même période de 2015, soit une baisse de 1,63 milliard de dollars US (-68%). Selon l’état des importations par les principaux concessionnaires, Renault Algérie a tiré son épingle de jeu avec 19 058 unités (contre 41 933 en 2015), soit 176 millions de dollars US (contre 375 millions en 2015). En seconde position, Peugeot Algérie a importé un volume global de 9 458 unités (24 134 unités en 2015), soit 94 millions de dollars US. Le groupe Sovac, avec ses 5 marques, arrive en 3e position avec 5 718 unités (18 017 unités en 2015), alors que Kia Motors, GM Trade, Nissan Algérie et Elsecom ont importé des volumes quasi similaires avoisinant 2 500 et 3 000 unités.
Liberté ajoute que les principaux acteurs asiatiques, à savoir Toyota Algérie et Hyundai Motor Algérie, ont importé, quant à eux, 1 163 unités (10 263 unités en 2015) et 1 098 unités (25 728 unités en 2015) durant la même période. Le reste des concessionnaires a importé moins de 1 000 voitures.

Contrat historique pour Alstom aux Etats-Unis

Le groupe de transport français Alstom a annoncé avoir décroché un contrat historique d’1,8 milliard d’euros pour vendre ses trains à grande vitesse de dernière génération (Avelia Liberty) à la compagnie ferroviaire américaine Amtrak, annonce le quotidien économique français la Tribune qui précise que cette commande de 28 trains pouvant transporter jusqu’à 400 passagers viendra en remplacement des anciennes rames à grande vitesse Acela en service depuis 2000 et fabriquées par le consortium Bombardier-Alstom. Ce dernier ne détenait toutefois que 25% de la coentreprise.
D’après la Tribune, ces « TGV » nouvelle génération vont relier Boston et Washington, la capitale fédérale, via New York et Philadelphie, couvrant une distance de 730 kilomètres (km). L’objectif affiché d’Amtrak est d' »augmenter la capacité de transport des voyageurs, de diminuer les temps de trajet et optimiser les frais d’exploitation ».
Le nombre de voyageurs sur cette unique ligne à grande vitesse aux Etats-Unis était de 3,5 millions en 2014, d’après Alstom. Le nouveau train pourra transporter jusqu’à 35% de passagers en plus comparé à son prédécesseur.

Plus de 70 millions de jeunes chômeurs dans le monde en 2016

Le nombre de jeunes chômeurs dans le monde devrait repartir à la hausse cette année, pour atteindre 71 millions, avant de se stabiliser en 2017, selon les prévisions de l’Organisation internationale du travail (OIT) publiées par le journal public El Moudjahid. L’OIT estime que le taux mondial du chômage des jeunes âgés de 15 à 24 ans devrait atteindre 13,1% en 2016 (contre 12,9% en 2015), soit un demi-million de personnes de plus, et avoisiner ainsi le niveau record de 2013 (13,2%). Cette progression intervient d’après le quotidien après trois années de baisse et s’explique par une récession plus profonde qu’attendue dans quelques grands pays émergents exportateurs de matières premières et par la stagnation de la croissance dans certains pays développés.

Les syndicats s’accrochent à la retraite anticipée

MDI Alger

Le Soir d’Algérie nous prévient ce matin. La rentrée sociale risque d’être chaude et le premier appel à la protestation ne provient pas d’un seul secteur mais il est presque général. Jusqu’à présent, pas moins de dix-sept secteurs d’activité ont annoncé leur adhésion au front social de lutte contre la révision de l’ordonnance 97/13 régissant la retraite proportionnelle et la retraite sans conditions d’âge, écrit le journal.
Les syndicats autonomes des secteurs de l’éducation, de la santé, de la Fonction publique, des affaires religieuses, du secteur économique, de l’enseignement supérieur ou de la formation professionnelle mobilisent les travailleurs pour la rentrée sociale. Objectif, faire avorter le projet de suppression de la retraite anticipée.
Après une première réunion tenue le mois de juin et une journée d’étude organisée le 30 juillet dernier, les syndicats se sont donné rendez-vous selon le Soir pour le premier week-end après les fêtes de l’Aïd, soit à la mi-septembre, pour tracer leur feuille de route de protestation de la rentrée.
D’après le journal, les protestataires appellent à une union des forces contre tout ce qui touche à l’atteinte des droits et des acquis des travailleurs.

Bessa, Résidence la Pinède