L’agence américaine de l’énergie : la production pétro-gazière a perdu 142 000 emplois d’octobre 2014 à mai 2016

production pétro-gazière

Selon un rapport publié par l’agence américaine de l’énergie, 142 000 emplois ont été supprimés dans le segment de la production de gaz et de pétrole à l’échelle mondiale depuis le début de la chute des prix du pétrole.

En octobre 2014, avant les coupes, il y avait  538 000 personnes employées dans la production pétro-gazière à travers le monde, constate le document. En mai 2016, il n’en reste plus que 396 000, soit une perte de 26%.

Il convient de souligner qu’en Afrique, le Nigéria est le pays africain où il a été relevé plus de pertes d’emploi. Une situation due non seulement à la chute des prix du pétrole, mais aussi et surtout aux attaques des insurgés du NDA sur les plateformes pétrolières dans la région du delta du Niger. En conséquence, les opérations et les gains des compagnies pétrolières ont fortement baissé, contraignant celles-ci à adopter des plans sociaux pour mieux faire face à la double conjoncture.

Selon des analystes du marché global du gaz et du pétrole, il pourrait y avoir plus de suppressions d’emploi à l’avenir si les prix n’atteignent pas rapidement la barre des 60 $, considérée comme le niveau à partir duquel il devient possible pour les compagnies de faire le minimum de profits.

MDI Alger

Source : Agence ECOFIN

Bessa, Résidence la Pinède