La dette extérieure de l’Egypte pourrait atteindre 53,4 milliards (16% du PIB), selon le ministre des Finances

finaliser un accord de prêt

Le ministre égyptien des Finances Amr el-Garhy (photo) a déclaré, dans une interview télévisée, que la dette extérieure de l’Egypte pourrait atteindre la somme de 53,4 milliards $ si son pays recevait l’appui financier du Fonds monétaire international(FMI), rapporte Reuters.

En effet, le gouvernement égyptien avait annoncé, la semaine dernière, dans un communiqué, être proche de conclure un accord portant sur un programme économique et financier triennal avec le Fonds monétaire international (FMI).

Le pays cherche à obtenir à travers cet accord un prêt d’un montant de 12 milliards $ du FMI à raison de 4 milliards $ par an, sur une période de 3 ans, pour financer son déficit budgétaire très élevé.

Une mission de l’institution de Bretton Woods est arrivée au Caire ce 30 juillet et y séjournera pendant deux semaines dans le cadre des négociations. Le gouvernement espère finaliser la transaction en août.

Le PIB de l’Egypte était de 331 milliards $ en 2015, selon les chiffres de la Banque mondiale. Cette transaction porterait donc sa dette extérieure à 16% du PIB.

Source : Agence ECOFIN

MDI School