MedCOP 22 : deux jours pour la définition de la position commune de la Méditerranée à la COP 22

MedCOP 22

« Il n’y a qu’un seul destin pour notre région : celui que nous œuvrons à lui donner.». C’est en ces mots que le représentant de le Roi Mohammed VI du Maroc a inauguré la deuxième édition du Forum méditerranéen pour le climat (MedCop 22).

Se tenant les 18 et 19 juillet 2017 à Tanger au Maroc, cette conférence qui réunit les 22 pays de l’espace méditerranéen a pour objectif de permettre l’enclenchement des dynamiques vertueuses nécessaires à la préservation de la région. Elle permettra également aux différents membres d’élaborer une stratégie pour obtenir lors de la prochaine COP, des engagements ambitieux dans ce sens.

La Méditerranée est en effet l’une des régions les plus menacées par les effets du réchauffement climatique. Selon le 5ème rapport d’évaluation du Groupement Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC), « d’ici 2100, les températures moyennes pourraient augmenter jusqu’à 7,5°C et les précipitations moyennes baisser jusqu’à 60%. En ce qui concerne le niveau de la mer, une augmentation moyenne de 0,4 à 0,5 m est projetée pour la plus grande partie de la Méditerranée.».

Pendant ces deux jours, les acteurs de la Méditerranée réfléchiront aux synergies positives susceptibles de démultiplier les impacts positifs des initiatives existantes et élaborerons des propositions qui permettront d’aboutir à des réalisations concrètes qui permettront la mise en œuvre de l’accord de Paris.

La COP 22 qui se tiendra du 7 au 18 novembre prochain à Marrakech a en effet pour objectif de permettre la conception d’une feuille de route de mise en œuvre de l’accord obtenu lors de la COP 21.

Source : Agence Ecofin

MDI School