De Kigali, Sellal appelle à une large participation au forum d’Alger sur l’investissement en Afrique

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a appelé dimanche à Kigali (Rwanda), à l' »intensification des efforts » des Etats membres de l’Union africaine (UA) pour le parachèvement de la création de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC), à l’horizon 2017.

« La proximité de l’échéance fixée, en 2012, par les chefs d’Etat et de gouvernement pour parachever la création de la ZLEC, à l’horizon 2017, commande l’intensification des efforts des Etats membres en vue d’être au rendez-vous de cette importante réalisation continentale », a indiqué M. Sellal dans une intervention à une réunion sur le thème « Intégration de l’Union, en particulier la Zone de libre-échange continentale ».

Il a réitéré, à cet égard, « l’engagement de l’Algérie à ne ménager aucun effort pour contribuer efficacement, et de concert avec tous les Etats membres de l’UA, à l’entreprise ultime de l’intégration de notre continent, dont la ZLEC en est le levier essentiel ». « Nous devons avoir une économie africaine solidaire pour faire face aux autres blocs internationaux », a-t-il affirmé.

Le Premier ministre a indiqué, toutefois, que « plusieurs défis persistent et contrarient, par conséquent, la concrétisation de la mise en place de la ZLEC, en particulier celui de, l’appartenance simultanée d’un certain nombre d’Etats membres de l’UA à plusieurs communautés économiques régionales (CER) ».

Il a souligné que le processus de négociation pour la mise en place de la ZLEC « pourrait s’avérer être un véritable levier pour redresser ces dysfonctionnements structurels des Communautés économiques régionales ».

« C’est dans cet esprit que l’Algérie organisera, et pour faire avancer le processus début décembre 2016, une importante rencontre d’hommes d’affaires africains intitulée : « Forum Africain d’investissement et d’Affaires : le Rendez-vous d’Alger » qui regroupera plus de 2.000 opérateurs économiques majeurs que compte l’Afrique.

Cette réunion sur l’intégration de l’Union africaine, en particulier la Zone de libre-échange continentale, s’est déroulée en marge de la 27ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA.

Sellal représente le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, aux travaux de ce sommet continental qui s’est ouvert dimanche à huis clos.

MDI Alger

Source APS

Bessa, Résidence la Pinède