HomeAfriqueLes encours des sociétés de gestion d’actifs opérant en Afrique & Moyen-Orient...

Les encours des sociétés de gestion d’actifs opérant en Afrique & Moyen-Orient ont reculé en 2015, à 1300 milliards $

Après avoir enregistré une progression annuelle moyenne de 5% entre 2007 et 2014, l’activité des gestionnaires d’actifs dans la région Afrique & Moyen-Orient a connu une forte régression en 2015, selon une étude publiée le 11 juillet par le cabinet de conseil Boston Consulting Group (BCG).

Le montant total des actifs gérés par les sociétés de gestion opérant dans la région s’est en effet établi à 1300 milliards de dollars durant l’année écoulée contre 1400 milliards une année auparavant.

A l’échelle mondiale, l’année 2015 a été la pire depuis la crise financière de 2008 pour les gestionnaires d’actifs, dont les encours sous gestion n’ont progressé que de 1% l’année dernière. Ces encours sont passés de 70 500 milliards de dollars en 2014 à 71 400 milliards de dollars en 2015, après une hausse de 8% en 2014 et une croissance annuelle moyenne de 5% entre 2007 et 2014.

«La stagnation s’explique en grande partie par les performances négatives et la volatilité des marchés financiers partout dans le monde», ont précisé les auteurs de l’étude de BCG.

Un autre facteur explique aussi cette performance très modeste: le rebond du dollar américain qui a pesé sur la valeur des actifs non-américains exprimée en billet vert.

BCG a souligné, par ailleurs, que les gestionnaires d’actifs font face à de nouveaux défis liés au traitement de donnée. «Le monde que les gestionnaires d’actifs analysent, afin de prendre des décisions d’investissements et de les mettre en place, est de plus en plus complexe et riche en données», a indiqué que cabinet, notant que ce nouvel environnement «nécessitera des investissements significatifs» pour permettre aux sociétés de s’adapter.

Source : Agence ECOFIN

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine