Pétrole: Le prix devrait atteindre 60 dollars en 2017

raffinerie canadienne

Des analystes de la firme Deloitte, l’un des quatre grands cabinets d’audit et de conseil au monde, ont prédit que le prix du baril de pétrole allait demeurer aux alentours de 50 dollars jusqu’à la fin de l’année puis grimper à 60 dollars en 2017, rapport radio Canada.

Cependant, selon Andrew Botterill, un des analystes de la firme, ce ne sera pas une augmentation linéaire.par ailleurs, l’analyste croit que si la production reprend son rythme habituel à Fort McMurray, les prix devraient toutefois diminuer. Toujours selon le même analyste, l’industrie du pétrole est présentement dans un état d’équilibre, signifiant que la demande n’excède plus l’offre.

Plus tôt cette année, Deloitte avait prédit que le prix du baril demeurerait autour de 44 $US cette année, mais un ralentissement de la production de pétrole brut et une diminution des surplus a fait grimper les prix.

Après une dégringolade pendant quelques jours, les cours du pétrole ont repris des couleurs et continuaient de monter ce jeudi en Asie, sous l’effet de l’affaiblissement du dollar et dans l’anticipation d’une baisse des stocks de brut américain.selon Zonebourse, vers 03H15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août gagnait 19 cents, à 47,62 dollars, dans les échanges électroniques en Asie. Le baril de Brent, référence européenne du brut, pour livraison en septembre, s’appréciait de 11 cents, à 48,91 dollars. « Les analystes s’attendent à une hausse de la demande de pétrole, alors que débute la saison estivale, traditionnellement aux Etats-Unis celle des grands déplacements en voiture », écrit Zonebourse.

MDI Alger

 Synthèse Imène A

Bessa, Résidence la Pinède