En juin, la production de l’OPEP a atteint 32,82 mbpj grâce à une meilleure production nigériane

Baisse des cours du pétrole

Selon une enquête réalisée par Reuters, la production de pétrole des pays membres de l’OPEP est montée à 32,82 millions de barils par jour contre 32,57 millions de barils par jour en mai. Une augmentation favorisée par la remontée progressive de la production nigériane (qui frôlait le million de barils depuis plusieurs mois) et par une hausse de la production de l’Iran et de l’Arabie Saoudite.

C’est d’ailleurs cette situation qui a favorisé la récente hausse du prix du baril à 50 $. Néanmoins, l’enquête a révélé que la demande pourrait dépasser l’offre dans les prochains mois si l’OPEP ne produit pas plus. A en croire les autorités nigérianes, la production va remonter très vite, ce qui pourrait entraîner des niveaux de production globaux suffisamment importants pour répondre à la demande des prochains mois.

Toutefois,  Carsten Fritsch, analyste chez Commerzbank à Francfort, a déclaré qu’il y a eu eu un léger déficit de l’offre en juin.  Par ailleurs, il faut dire que le retour du Gabon est un atout pour une meilleure production des pays de l’OPEP.

En janvier 2016, la production de l’OPEP était de 32,65 mbp, un record à l’époque favorisé par le retour de l’Indonésie dans l’organisation.

MDI Alger

Source : Agence Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède