HomeexclusifMonétique: Algérie Poste entrera dans le capital de « HB Technologie »

Monétique: Algérie Poste entrera dans le capital de « HB Technologie »

Dans la perspective de moderniser son réseau, et afin de développer la monétique et la génération de cartes à puces  à l’ensemble des titulaires de comptes CCP, Algérie Poste, ambitionne  d’entrer dans le capitale de « HB Technologie » l’entreprise leader du marché de cartes intelligentes  en Algérie.

En effet la participation d’Algérie Poste dans le capital du leader algérien de la monétique a été à l’ordre du jour du dernier conseil d’administration de la société, dont nous détenons une copie de son procès-verbal. « HB Technologie », est une entreprise créée en 2004, elle est considérée  comme un acteur majeur dans l’industrie de la production et personnalisation de cartes intelligentes, mais également de cartes SIM où elle fournit plusieurs pays dont l’Irlande, l’Angleterre le Mali et l’Afrique du Sud.

Elle dispose notamment d’une certification VISA et plus récemment elle a obtenue la certification MasterCard, elle est jusqu’à ce jour l’unique fournisseur d’Algérie Poste avec plus de 15,5 millions de cartes, un volume assez important de commandes qui a poussé l’entreprise publique à participer au capital de HB Technologie, ce qui donnera un nouveau virage dans la politique d’AP, dans sa politique de modernisation notamment dans le passage vers le « e-paiement »,  où le leader algérien de la monétique grâce à son partenariat avec le leader mondial des solutions de paiement électronique « Ingenico Groupe ».

La concrétisation du rachat d’actions du capital d’HB Technologie aura son impact positif  dans le développement de la monétique au sein d’Algérie Poste, sur de multiples aspects technologiques et financiers.

Pour rappel la ministre des PTIC Houda Imen Feraoun avait indiqué que son secteur travaillera avant  la fin de l’année en collaboration avec le ministère délégué chargé de l’économie  numérique, pour lancer  le paiement électronique qui permettra, avec la certification  électronique, de relancer le commerce électronique.

Elle a rappelé également que le paiement électronique nécessite  l’aval de la Banque d’Algérie (BA) pour autoriser le transfert monétique   via Internet, précisant que son département aura cet aval de la BA avant la fin  de l’année en cours pour commencer les transactions relatives aux paiement de  factures et de mandats, dans un premier temps. C’est donc une énorme opportunité qui se présente à Algérie Poste en entrant dans le capital de HB Technologie à la veille du lancement du paiement électronique en Algérie.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine