Sidérurgie : Création d’une société mixte entre l’EP d’Arzew et le groupe turc « Tosialy »

Une société mixte algéro-turque vient d’être créée en vertu d’un protocole signé cette semaine à Bethioua (Oran) entre l’Entreprise portuaire d’Arzew (EPA) et la société turque de sidérurgie « Tosialy ».

Dénommée « SPA Béthioua Port Minéralier », la société mixte, dotée d’un capital social de deux milliards DA, devra, dès septembre prochain, entamer les travaux de réalisation d’installations et équipements de manutention portuaires de déchargement et chargement.

Il est prévu également la mise en place d’un système de transfert -un convoyeur long de 12,5 km- de minerais de fer, de ferrailles et autres produits finis ou semi finis entre le port de Béthioua et le complexe sidérurgique de « Tosialy », basée à Bethioua,  ainsi que les autres opérateurs de la zone d’activité de Béthioua, ont indiqué les responsables des deux parties dans leur présentation du projet.

Le coût du projet est de l’ordre de 6 milliards DA (60 millions USD). La nouvelle société mixte a été créée selon la règle des 51/49, dont 51% sont détenus par l’EPA et 49% par « Tosialy ».

Une fois réalisées, ces nouvelles installations pourront traiter quelque six millions de matière première par an et une capacité de déchargement de 50.000 tonnes par jour, ont ajouté les mêmes responsables, soulignant que le projet sera réalisé dans un délai de 12 mois et générera la création de 80 emplois directs.

Par ailleurs, le projet comprend également la construction au port d’Arzew d’un quai pouvant accueillir des navires à gros tonnage, de 150.000 tonnes notamment, nécessitant un important tirant d’eau.

Les responsables de la société mixte ont indiqué que le port d’Arzew ne peut, actuellement, recevoir que des navires de 20.000 et 30.000 tonnes à raison d’un navire par jour et la réception de navires de 150.000 tonnes permet de réaliser des économies importantes de l’ordre de 180 millions USD par an rien que pour le transport maritime des minerais et autres. Ce projet permettra d’optimiser la production d’acier de 6 millions de tonnes/an.

Par ailleurs, le wali d’Oran, qui a pris part à la cérémonie de signature des documents de création de cette société mixte, a annoncé qu’un nouveau terrain a été concédé à la société « Tosialy » pour la réalisation d’une nouvelle usine de sidérurgie, soulignant que le gouvernement algérien considère le projet comme un exemple de partenariat réussi.

« Le port d’Arzew avec la réalisation du nouveau quai et les autres installations deviendra le port algérien relié à un convoyeur pouvant décharger 50.000 tonnes de minerais par jour, ce qui placera l’Algérie comme l’un des pôles de la sidérurgie en Méditerranée, un domaine stratégique permettant d’acquérir plus d’indépendance économique », a souligné le wali d’Oran.

MDI Alger

D’autre part, accompagné des responsables de la société « Tosialy », le wali d’Oran s’est rendu au chantier de construction d’une nouvelle mosquée au quartier de Fillaoucen (ex-El Barki). La construction de ce lieu de culte est assurée à 100% par la société turque. Il sera livré avant la fin de l’année 2016. Un  jardin est également prévu en face de cet édifice cultuel.

 

Bessa, Résidence la Pinède