Secteur de la pêche en Algérie: L’UE débloque 1.000.000 d’euros pour un projet de soutien

la pêche en Algérie

  La Commission européenne lance un appel à propositions pour soutenir les organisations de la société civile du secteur de la pêche et l’aquaculture en Algérie financé par l’Union européenne dans le cadre du programme DIVECO 2.

Selon le site de l’UE, « le programme d’appui à la diversification de l’économie dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture DIVECO 2 prévoit une ligne budgétaire visant à soutenir les initiatives de la société civile algérienne dans ce domaine ». Le budget alloué à ce projet est de 1,000,000 euros.

Les priorités retenues concernent à consolider la structuration des groupements professionnels, développer la mise en réseau, favoriser une pêche responsable et inciter et développer l’entrepreneuriat et l’employabilité dans les domaines liés à la pêche et à l’aquaculture

Notons que la coopération entre l’Algérie et l’UE dans ce domaine ne date pas d’aujourd’hui. Elle s’est renforcée ces dernières années notamment à travers les deux principaux projets inscrits dans ce cadre à savoir, le projet P3A, projet de mise à niveau des capacités du Centre National de Recherche et Développement en Pêche et en Aquaculture, et le projet DIVECO II, qui est axé sur la mise à niveau de l’outil de production national selon la stratégie du secteur à l’horizon 2025.

Selon le ministère de l’agriculture, du développement rural et de la pêche, ces deux projets constituent des pièces angulaires dans le dispositif que compte mettre en place le secteur au profit de tous les acteurs du secteur, scientifiques, professionnels, opérateurs, et enfin administrateurs.

MDI Alger

C’est dans ce sens que les deux parties ont convenu d’intensifier leurs efforts en vue de faire aboutir ces projets pour le bien des populations actives du secteur de la pêche et de l’aquaculture en Algérie.

Bessa, Résidence la Pinède