HomeLa uneLes activités de plaisance maritimes ouvertes, désormais, aux opérateurs privés

Les activités de plaisance maritimes ouvertes, désormais, aux opérateurs privés

Destinées à « réconcilier les Algériens avec la mer », des dispositions ouvrant les activités de plaisance en milieu maritime aux investisseurs privés ont été  adoptées, mercredi, en Conseil des ministres.

Le directeur général de la Marine marchande et des ports auprès du ministère des Transports et Traveaux publics explique que ces activités tendent à promouvoir le transport maritime urbain, les balades en mer, la création de bateaux restaurant amarrés à quai ou itinérants et à encadrer l’usage des jet-ski

Intervenant ce dimanche, à l’émission L’invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio nationale, M. Mohamed Ibn Boushaki admet que ces types de loisirs auraient dû être encouragés, depuis longtemps déjà, estimant, toutefois, « qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire ».

A propos des dessertes reliant les wilayas du littoral, il indique qu’après celles joignant, dans les deux sens, Alger à El Djamila, puis à Béjaïa, il est prévu d’étendre cette dernière ligne jusqu’au port de Djendjen et inaugurer une troisième reliant, cette fois, la capitale à Tipaza et Cherchell. Il fait également état de la création d’une ligne entre le port d’Oran et celui d’Ain El Turk.

Les activités maritimes de plaisance ayant besoin de marinas pour se développer, M. Boushaki, tout en avouant « de sérieux retards dans ce domaine », ajoute que dans l’attente de création de ces structures, les ports de pêche pourront, pour un temps, s’y substituer.

Objectif : acquérir 25% du marché national de fret par l’acquisition de 26 navires par la CNAN 

Pour ce qui est du transport maritime du fret, dont la quasi-totalité est entre les mains de pavillons étrangers, le responsable annonce que la Compagnie nationale de navigation (CNAN) a déjà réceptionné dix navires sur les 26 projetés, qui lui permettront dans une première phase, ajoute-t-il, de récupérer 25% des parts de marché, estimé globalement à 4 milliards de dollars.

Le représentant du ministère des Transports et Travaux publics signale, par ailleurs, que le lancement des travaux de la grande infrastructure portuaire Centre devant être réalisée à El Hamdania, près de Cherchell, devrait débuter vers la fin de l’année 2016.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine