OPEP: le marché pétrolier sera plus équilibré dans la seconde moitié de 2016

Guinée Equatoriale

Dans un rapport élaboré par son département de recherches, l’OPEP a prédit que le marché mondial du pétrole sera encore plus équilibré dans la seconde moitié de cette année. Pour l’organisation, la montée de la demande portée par la Chine et l’affaiblissement de l’offre qui risque de perdurer constituent les principaux piliers de son estimation.

L’interruption de la production complète au Nigéria (en raison de l’activisme des NDA) a réduit la production du cartel à 32,36 millions de b/j (estimation de mai), légèrement en dessous de la moyenne de 32,6 millions requise pour satisfaire la demande estimée pour les 6 prochains mois.

« L’amélioration attendue des conditions économiques mondiales devrait se traduire par un marché pétrolier plus équilibré vers la fin de l’année. L’offre excédentaire sur le marché est susceptible de ralentir au cours des prochains trimestres », indique le document.

La semaine dernière, le pétrole a atteint la barre des 50 $ après 8 mois d’instabilité, ce qui a été facilité par la chute de la production nigériane et l’évolution en dents de scie de la production américaine.

La production des 13 membres du cartel a baissé de 99 800 b/j le mois dernier. A partir de juillet, l’organisation comptera officiellement 14 membres grâce au Gabon qui la rejoint, 20 ans après l’avoir quittée. Le pays d’Afrique centrale produit 200 000 b/j de pétrole.

MDI Alger

Source : Agence Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède