Nigeria : Le président Buhari veut que le secteur des TIC représente 30% du PIB, d’ici 2020

Nigeria

Au cours du Digital Africa conference and exhibition qui s’est tenu du 1er au 3 juin 2016 à Abuja, au Nigeria, le président de la République, Muhammadu Buhari (photo), a déclaré qu’il voudrait que le secteur des technologies de l’information et de la communication représente 30% du PIB, d’ici 2020. Le chef de l’Etat a souligné que le gouvernement a déjà mis en place plusieurs politiques visant à atteindre cet objectif.

D’après le président Buhari, si ces politiques sont bien mises en œuvre, cela contribuera à l’éclosion d’un environnement TIC propice à la création d’emplois pour les jeunes et à la diversification de l’économie nationale. Actuellement, le Nigeria connait un fort développement de l’usage des télécommunications dans le pays (e-commerce, Mobile Money, VOIP, e-santé, e-learning, etc.), une appropriation croissante des nouvelles technologies par les populations et l’investissement de grands groupes technologiques se poursuit. En somme, son secteur TIC est dynamique et peut générer davantage de profit pour le pays mais il doit être bien encadré.

L’accroissement de la contribution des technologies de l’information et de la communication au PIB du Nigeria lui permettra de ne plus subir les aléas du pétrole. En effet, la chute des cours de la matière première, depuis l’année dernière, a un impact néfaste sur les finances du pays.

Agence Ecofin