Facebook va désormais suivre les internautes du monde pour leur proposer des publicités

Facebook traque les informations de localisation de ses utilisateurs, en permanence

Facebook a annoncé qu’il ne proposera plus les publicités ciblées à ses seuls abonnés. Désormais, le réseau social va suivre tous les internautes du monde et leur envoyer des annoncées publicitaires. Sont donc visés les internautes qui « ne disposent pas de compte Facebook ou ne s’y connectent pas », selon les termes du réseau social.

Facebook suit déjà cette catégorie d’internautes à partir du moment où ceux-ci visitent les sites web clients du réseau social et sont suivis grâce à des cookies (petits fichiers qui renseignent sur la navigation Internet sur la plupart des sites). Mais Facebook a toujours assuré que les données collectées étaient destinées à un usage sécuritaire.

La donne a donc changé, puisque le réseau social devient plus offensif sur le marché de la publicité en ligne. Sa régie publicitaire, Audience Network, suivra dorénavant l’ensemble des internautes via ses cookies. Toutefois, Facebook tient à rassurer. « Tout se fait en totale transparence (…) L’utilisateur gardera le contrôle sur toutes les publicités auxquelles il est exposé via un gestionnaire de préférence de publicités », a déclaré Laurent Solly (photo), directeur général de Facebook France.

Ces assurances s’adressent davantage à l’Autorité française de contrôle en matière de protection des données personnelles (Cnil) qui, en février 2016, avait enjoint Facebook de clarifier ses méthodes de traçage des internautes. Il y avait un fort soupçon de collecte déloyale de données personnelles, allant jusqu’aux opinions politiques ou religieuses et à l’orientation sexuelle des utilisateurs. Facebook a jusqu’au 9 août 2016 pour s’expliquer.

En attendant, la plateforme a recommencé à demander à ses utilisateurs européens l’autorisation de déposer sur leurs ordinateurs des cookies pour les suivre sur le web.

Agence Ecofin

MDI School