La BAD va doubler ses financements destinés à soutenir le commerce en Afrique

BAD

La Banque africaine de développement (BAD) va intensifier, à travers différentes actions, ses efforts, en vue de combler le déficit de financement du commerce en Afrique.

« La BAD va intensifier ses efforts pour améliorer le financement du commerce en Afrique dans les années à venir », a déclaré Yaw Kuffour, le chef des opérations pour le financement du commerce à la BAD. Déclarant au passage que son département avait soumis une proposition, au Conseil d’administration de la Banque, afin d’atteindre au moins le double des financements existants, pour faciliter le commerce en Afrique.

En effet, en 2013, le Conseil d’administration de la BAD avait approuvé une dotation d’1 milliard $ pour son programme Trade Finance (TF), destiné à soutenir le commerce africain et fournir un appui aux institutions financières de base, ainsi qu’aux entreprises.

Par ailleurs, dans la poursuite de cet objectif, la BAD entend renforcer son soutien aux échanges dans les secteurs économiques vitaux tels que l’agro-industrie et l’industrie manufacturière, tout en favorisant le développement du secteur financier et l’intégration.

Toujours selon Yaw Kuffour, le financement du commerce et de l’intermédiation financière contribuera à aider les entreprises à mieux gérer les risques inhérents aux transactions internationales. Ainsi que d’améliorer leur liquidité, tout en leur permettant d’investir de façon optimale afin d’améliorer leur croissance. A noter que, selon les estimations de la BAD, le déficit de financement du commerce en Afrique est évalué à 120 milliards $.

GMI BS

Agence Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède