La nouvelle Constitution : catalyseur du développement de partenariats internationaux

Selon le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, en visite mercredi à Doha, la nouvelle Constitution algérienne a contribué à redéfinir fondamentalement l’identité de l’économie nationale et à mettre fin plusieurs entraves, facilitant désormais l’intensification des partenariats internationaux.

‘‘La nouvelle Constitution algérienne a donné une véritable identité à l’économie nationale et des bases sur lesquelles elle peut reposer à l’avenir pour réaliser une relance effective et intensifier les partenariats avec les pays étrangers, tout en levant plusieurs entraves afin de faciliter l’investissement et encourager les partenariats nationaux et étrangers’‘, a indiqué le ministre à l’issue de son entretien avec le Premier ministre et ministre de l’intérieur qatari, Cheikh Abdallah ben Nasser ben Khalifa Al Thani.

Les relations bilatérales, les voies et moyens du développement du partenariat économique, l’amélioration du climat d’affaire en Algérie et l’encouragement de l’investissement, au service de la promotion les nouveaux acquis de l’économie nationale, sont autant de thèmes qui ont été abordés par les deux parties.

Le ministre a dit avoir convenu, avec le Premier ministre qatari, d’organiser une rencontre entre hommes d’affaires algériens et qataris qui sera l’occasion d’évaluer les projets et les partenariats algériens et qataris actuels, outre l’examen des opportunités de partenariats à lancer au niveau bilatéral.

A titre d’exemple, le complexe sidérurgique de Bellara (Jijel), dont la première pierre de réalisation avait été déposée en mars 2015 par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, en compagnie de M. Abdallah Ben Nasser Ben Khalifa Al Thani, est considéré comme le plus important projet d’investissement réalisé en partenariat entre l’Algérie et le Qatar.

51 % du capital social de ce complexe est détenu par l’entreprise publique Sider et le Fonds national d’investissement (FNI) et 49% appartiennentà  Qatar international.

Outre la création de 1.500 emplois directs et quelque 15.000 emplois indirects, le complexe sidérurgique de Bellara contribuera à la réduction de la facture d’importation des produits d’aciérie laquelle est estimée à 10 milliards de dollars/an, soit 20% du total des importations du pays.

MDI Alger