Twitter ignore l’Afrique

Twitter, le réseau social aux 310 millions d’utilisateurs par mois a ouvert dernièrement des plateformes de blog pour dialoguer avec ses « twittos » à travers le monde. Mais visiblement, « le monde » selon le petit oiseau bleu n’inclut pas le continent africain. Puisqu’en effet, c’est le seul qui ne jouit toujours pas de cette nouveauté.

Sur le site Presse citron, le blogueur ivoirien Israël Yoroba Guebo publie une tribune sur cette histoire qui agite la twittosphère depuis quelques semaines.

 «Aucun blog Afrique… que faut-il faire pour que ça change»?, écrit-il. «Un hashtag a même été créé pour suivre cette « affaire »: #AfricaMatters. Mais, 20 jours plus tard, toujours rien. Aucune réponse. Twitter fait la sourde oreille. Un silence assez troublant pour un réseau social qui se veut interactif», poursuit Yoroba Guebo.

Grâce à ce hastag #AfricaMatters, qui est régulièrement utilisé pour dénoncer les injustices économiques, sociales et politiques auxquelles font face les pays d’Afrique, nombreux sont les internautes africains à s’être emparé du débat.

Un oubli dédaigneux qui ne fait pas sens alors que l’Afrique est le théâtre d’un énorme « boom » de tweets depuis quelques années. En effet, selon le dernier rapport de Portland, plus 1,6 milliards de messages de moins de 140 caractères ont été publiés par les twittos africains en 2015, soit 34 fois plus qu’en 2012.

Autre preuve qui montre que l’entreprise américaine ne prend pas en compte l’Afrique dans sa stratégie globale : l’oiseau bleu a des nids partout dans le monde (Dubaï, Osaka, Bogota …) mais pas un seul sur le continent…

MDI School