Conformité: 17 laboratoires accrédités en 2015

ALGERAC

L’organisme Algérien d’Accréditation, ALGERAC, s’apprête à célébrer, sous l’égide du Ministre de l’Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotion de l’Investissement, la journée mondiale de l’accréditation placée sous le thème :   « L’accréditation : Un outil au service des politiques publiques », et ce le 09 juin prochain. Une occasion pour faire le point sur l’importance de l’accréditation et sur le bilan des organismes et laboratoires accrédités. Notons qu’en 2015, 17 laboratoires ont été accrédités dont la date de prise de l’effet étant le 09 novembre 2015 et la date de fin de validité est fixée au 09 novembre 2018.  La santé, l’agroalimentaire, l’agriculture, le bâtiment et l’industrie sont parmi les secteurs concernés par ces nouvelles accréditations sachant que 2000 laboratoires existent en Algérie.

Notons que la sécurité des aliments et des médicaments est le cheval de bataille d’Algerac à travers l’accréditation des laboratoires de contrôle.  Algerac milite pour que le contrôle à travers des laboratoires accrédités soit rendu obligatoire par des décrets ou autres textes.

MDI Alger

Rappelons aussi que dans le cadre de la politique nationale de la promotion de la qualité et le développement d’un système d’accréditation, ayant pour objectif l’encouragement des organismes d’évaluation de la conformité, par l’octroi d’une aide financière pour l’accréditation selon les standards nationaux et internationaux, une convention a été signée parle fonds de promotion de la compétitivité industrielle dans le cadre d’aide de l’état pour l’accompagnement à l’accréditation. Cette convention permettra, à terme, l’établissement de la confiance entre les opérateurs, les entreprises, les consommateurs et les pouvoirs publics, et ce par la mise en place d’un réseau de laboratoires, d’organismes d’inspection et de certification accrédités au service de l’économie nationale. Le montant du financement est défini sur la base du contrat de chacune des phases d’accompagnement et d’accréditation, il représente 80% des frais engagés par l’organisme bénéficiaire en dinars, il s’effectue sur un montant plafonné respectivement à deux millions de dinars HT (2.000.000 DA TTC) pour la phase accompagnement et un million et demi de dinars TTC (1.5 00.000 DA TTC) pour la phase accréditation.

Bessa, Résidence la Pinède