Bridgewater Associates est le plus grand fonds spéculatif au monde pour la sixième année consécutive

Les résultats du 15e classement annuel Hedge Fund 100 d’Alpha d’Institutional Investor qui évalue les plus grands fonds spéculatifs au monde en fonction de leurs actifs, ont été publiés.

Ces résultats constatent que bien que le total des actifs gérés par les 100 plus grands fonds soit en hausse par rapport à l’année précédente, ils ont augmenté de seulement 1,5 %, pour atteindre 16 600 milliards $ au début de l’année 2016.

« Seulement », car si l’on prend à titre de comparaison les résultats des années précédentes à la même période, il est clair que ce chiffre est en deçà des attentes. En 2015, il faisait état d’une hausse de 7,6 % et d’une augmentation de 6 % au début de l’année 2014.

Mais cette faible hausse n’est pas applicable à toutes les sociétés puisque certaines ont réussi à augmenter considérablement leurs actifs en 2015. En particulier les fonds quantitatifs qui ont eu recours à des stratégies assistées par informatique. En tout, ce sont huit des douze fonds spéculatifs les plus importants qui prennent en grande partie ou totalement leurs décisions d’investissement en suivant les directives produites par des ordinateurs.

« Les stratégies assistées par informatique ont rayonné dans ce qui fut autrement une année difficile pour les fonds spéculatifs », a déclaré Michael Peltz, rédacteur en chef d’Alpha d’Institutional Investor. « Si les fonds quantitatifs peuvent maintenir leurs gains de performance, ils devraient continuer d’attirer plus que leur juste part des nouveaux flux d’actifs. »

Bridgewater Associates, le fonds de Raymond Dalio basé à Westport dans le Connecticut, arrive à la première place pour la sixième année consécutive, avec 104,2 milliards $ d’actifs gérés, soit une hausse de plus de 16 % par rapport à 89,6 milliards $ l’année précédente. L’année dernière, le fonds Pure Alpha II de Bridgewater a augmenté de 4,7 %, tandis que son fonds Pure Alpha Major Markets a bondi de 10,6 %. All Weather, le fonds bien moins large de la société, a quant à lui perdu 7 %.

Basée à New York, J.P. Morgan Asset Management (JPMAM), qui détient Highbridge Capital Management, est encore une fois la deuxième société la plus importante du classement, elle aussi pour la sixième année de suite, avec 50 milliards $. Cependant, ce résultat est en baisse par rapport à 59,3 milliards $ l’année passée.

AQR Capital Management, basée à Greenwich, dans le Connecticut, se classe troisième, échangeant ainsi sa place avec Och-Ziff Capital Management Group, basée à New York, qui se retrouve désormais à la quatrième place. Millennium Management, basée à New York, vient compléter ce quintet de tête. Les sociétés non-américaines ont également connu une grosse année, avec 23 des 100 premières sociétés du classement de cette année basées en dehors des États-Unis.

 

MDI School