HomeLa uneRéhabilitation des zones industrielles L’Aniref, maître d’ouvrage délégué

Réhabilitation des zones industrielles L’Aniref, maître d’ouvrage délégué

Le programme de réhabilitation des zones d’activités et des zones industrielles a été confié à l’Agence Nationale d’Intermédiation et de Régulation Foncière (Aniref), en tant que maitre d’ouvrage délégué. C’est ce qu’annonce l’Aniref, selon les directives du  Ministre de l’Industrie et des Mines.

Ainsi, en lui déléguant cet important programme, l’Aniref mettra au service du Ministère de l’Industrie et des Mines, toute l’expérience et le savoir qu’elle a capitalisé dans le domaine de l’aménagement des zones industrielles ainsi que ses moyens humains et matériels en s’appuyant surtout sur son déploiement spatial qui couvre la totalité du territoire national. Cette décision coïncide également avec la réorganisation interne de l’Agence Nationale d’Intermédiation et de Régulation Foncière qui a été opérée et a été approuvée par le Conseil d’Administration dernièrement. « Ce réaménagement de l’organisation actuelle a été conçu à l’effet de prendre en charge concrètement les missions statutaires dévolues à l’Agence, à travers le dispositif réglementaire régissant le foncier économique, dûment actualisé par les nouvelles dispositions de facilitation de l’accès au foncier industriel et de promotion de l’investissement », indique l’Aniref.

Cette nouvelle organisation concerne aussi bien la Direction Générale de l’Agence que les Directions Régionales et les cellules de projets.

Concernant le programme national d’aménagement des nouveaux parcs industriels, l’Aniref précise que « les études préalables, à savoir les études d’impact sur l’environnement, les études géotechniques et les études préliminaires d’aménagement sont quasi finalisées pour 39 sites ».

De même, ajoute la même source, les études d’aménagement des parcs industriels de Ksar El Boukhari et Ain Oussera, engagées dans le cadre des marchés d’études et réalisation confiés à un groupement d’entreprises Algéro-égyptien, sont au stade de l’avant-projet détaillé et les travaux d’installations des deux chantiers sont en cours de réalisation.

Imène A. 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine