Développement du secteur agricole : Création de 100 grands pôles intégrés

agriculture

Le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Kamel Chadi a affirmé hier à Sétif, lors d’une journée de sensibilisation sur l’investissement agricole, organisée au pôle universitaire El Bez, que « Cent (100) grands pôles agricoles intégrés adaptés aux spécificités de chaque région ont été créés à travers le pays en vue de promouvoir l’investissement agricole ».

 Ces dispositifs sont inscrits dans le cadre de la stratégie nationale de développement du secteur agricole à l’horizon 2019. Il a révélé que « La wilaya de Sétif accueillera le premier pôle spécialisé des filières lait et céréaliculture » Mr Chadi a indiqué que « l’objectif pour ces deux filières est de parvenir d’ici 2019 à assurer l’autosuffisance nationale en matière de poudre de lait et de blé dur ». L’intervenant a indiqué que « la surface agricole irriguée estimée actuellement à 1,2 million hectares sera portée à deux (2) millions d’hectares dont 600.000 hectares pour la céréaliculture » en soulignant que « les priorités du secteur sont le renforcement de la sécurité alimentaire, la valorisation des efforts des producteurs et investisseurs, le développement des exportations des produits agricoles et la valorisation des ressources forestières, halieutiques et aquacoles».

De son côté, le wali de Sétif Mohamed Bouderbali  a fait savoir que « 239 projets d’investissement en agroalimentaire et deux (2) autres projets en aquaculture ont été agréés et devront générer 12.000 emplois ». Abondant dans le même sens Chérif Amari, conseiller du ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche a souligné que « le secteur agricole qui emploie 25 % de la population active du pays et générant un chiffre d’affaires annuel de 35 milliards dollars, est appelé au titre du plan 2015-2019 à porter la production annuelle de céréales à 67 millions quintaux/an, celle du lait à 2,8 milliards litres et celle des légumes secs à 57 millions quintaux ».Il faut signaler que  plusieurs communications sur les programmes d’appui aux producteurs, le cadre juridique des pôles agricoles intégrés et les avantages de ces pôles pour les investisseurs ont été données afin de vulgariser les mécanisme d’investissement et d’exploitation dans ce secteur stratégique. Dans cette perspective, une commission a été installée au ministère «  pour étudier dans un délai de dix (10) jours les dossiers d’investissement et œuvrer à améliorer le climat d’investissement dans ce secteur stratégique » a soutenu M. Chadi.

 Par ailleurs, une exposition des produits agricoles et halieutiques a été organisée en marge de la journée par la direction locale des services agricoles  (DSA) qui a estimé à 83,9 milliards DA la valeur de la production agricole de la wilaya de Sétif, soit 2,9 % de la production nationale annuelle.

MDI School