3 milliards de dinars pour l’étude de faisabilité du gisement de Gara Djebilet

Pour un montant de 3 milliards de dinars, un accord pour le financement des études de faisabilité du gisement minier de Gara Djebilet (Tindouf) a été signé lundi à Alger entre l’Agence nationale des activités minières (Anam) et la Société nationale du fer et de l’acier (Feraal), en présence du ministre de l’Industrie et des mines, Abdessalem Bouchouareb.

Ainsi, cet accord stipule qu’Anam va octroyer 2 milliards DA, dont 1 milliard par le biais du Fonds des mines, à Feraal, chargée d’exploiter ce méga gisement,  milliards pour lancer ces études de faisabilité qui seront réalisées par un cabinet d’experts international.

Une première étude technique concluante avait déjà été faite et avait permis le traitement du minerai en parvenant à réduire le taux du phosphore dans le fer pour le porter de 0,8% à 0,03%.

Selon le ministre, ces résultats présagent la possibilité à l’Algérie de doter d’une économie d’exportation du fer à l’état brut ou alors de le transformer au niveau local.

MDI Alger

Bouchouareb assure que l’étude de faisabilité sera finalisée dans de 12 à 18 mois. Suivra ensuite le début de la phase d’exploitation de cet important gisement qui renferme un minerai avec une teneur appréciable en fer et dont les réserves avoisinent les 3 milliards de tonnes.

Bessa, Résidence la Pinède