Etats-Unis : une croissance au ralenti

Le Produit intérieur brut américain n’a progressé que de 0,5% de janvier à mars dernier, moins que prévu par les analystes.

En effet, au premier trimestre la croissance a reculé, alors que les experts tablaient sur une hausse du PIB à environ 0,9%. La décélération des dépenses des consommateurs est la raison première de ce ralentissement, d’après l’estimation du département du Commerce publiée jeudi.

MDI Alger

Au contraire, alors que d’après les estimations des analystes une hausse du chômage était annoncée, les inscriptions au chômage n’ont pas augmenté tant que prévu et restent en dessous de la barre des 300 000, d’après les données publiées jeudi par le département du Travail.

Bessa, Résidence la Pinède