Allemagne : Un milliard d’euros pour promouvoir la voiture électrique

Le gouvernement allemand a annoncé mercredi son projet d’investir un milliard d’euros dans la promotion de la voiture électrique, souhaitant qu’un million d’entre elles circulent sur les routes d’ici 2020 contre 50.000 seulement à l’heure actuelle.

« Avec cela, je pense que nous serons capables de porter rapidement le nombre de ventes de véhicules (électriques) à un niveau considérable », a dit le ministre des Finances Wolfgang Schäuble, lors d’une conférence de presse donnée avec d’autres ministres.

Le projet prévoit l’instauration d’une prime de 4.000 euros à l’achat d’une voiture électrique et de 3.000 euros pour un hybride rechargeable, confirmant ainsi ce qu’avaient auparavant déclaré des sources gouvernementales à Reuters. Le coût de la mesure sera partagé à égalité entre le gouvernement et le secteur privé.

De quoi réjouir les constructeurs allemands, qui militaient depuis des années pour un tel mécanisme déjà en place dans d’autres pays européens comme la France. Plutôt lents à prendre le virage de l’électrique, les Daimler, BMW et autres Audi, spécialistes de la berline haut de gamme, ont corrigé le tir ces dernières années et proposent désormais une trentaine de modèles tout électriques ou hybrides. Mais le segment n’a pas décollé pour autant en Allemagne.

A fin 2015, quelque 50.000 voitures électriques étaient immatriculées dans le pays (sur un total de 45 millions) et leur part dans les nouvelles immatriculations de l’année était de 0,7%, des chiffres qui rendent totalement illusoire d’atteindre d’ici 2020 l’objectif d’un million de voitures que le gouvernement s’est déjà fixé en 2009.

Colloque MDI