AccueilAfriqueAfricanews : « L’Afrique par les Africains »

Africanews : « L’Afrique par les Africains »

- Advertisement -

La chaîne panafricaine, Africanews, filiale du groupe Euronews qui existait uniquement sur internet depuis janvier dernier, s’est lancée hier depuis Pointe-Noire au Congo. Mais, c’est depuis sa régie finale de Lyon, en France, que la chaîne télévisée émettra.

Pour lancer la chaîne, diffusée dans 33 pays subsahariens en français et en anglais, celle-ci sera gratuite au cours des six prochains mois pour être par la suite cryptée. Au niveau de la rédaction, à ce jour, plus de 90 journalistes d’une quinzaine de nationalités, sans compter les correspondants dispersés dans environ 40 pays, permettent à Africanews de se développer et d’espérer devenir « un média de référence à l’échelle du continent ».

The graduate Fair

« Your voice »

Sur le fond, la devise de la chaîne est claire et précise : « Your voice » soit « L’Afrique par les Africains ». L’objectif est alors de délivrer une information produite par les Africains. « Nous ne sommes pas venus pour délivrer la bonne parole européenne sur l’Afrique à ces pauvres Africains », a indiqué Michael Peters,  directeur général d’Euronews, au cours d’une conférence de presse. Pour cela, deux émissions, « The Morning Call » dès 6 heures du matin et « The Networks » vont mettre « les Africains à l’antenne ».

Mais derrière ce discours, il y a un « hic ». Pourquoi avoir choisi le Congo pour accueillir le siège provisoire de la chaîne alors que le pays arrive 115ème sur 180 au classement de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières (RSF) ? Michael Peters explique son choix par des raisons stratégiques. Le Congo est le « seul pays » qui répond à tous « les critères du cahier des charges de la chaîne. Le premier d’entre eux étant l’ indépendance éditoriale et le fait de nous laisser travailler librement, le deuxième étant la position géographique (centrale) du pays, le troisième d’être à côté de la fibre (optique), et le quatrième, la possibilité du pays de nous accueillir ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine