SONATRACH signe un contrat de revamping avec la firme japonaise JGC

Mercredi, à Alger, c’est via un communiqué que le groupe Sonatrach a annoncé avoir signé avec le consortium composé de JGC Corporation et de JGC Algeria Spa, un contrat d’étude, de fourniture, de construction et de mise en service des unités satellites sud à Hassi Messaoud, de trois unités satellites au sud-est du pays et de quatre unités satellites au Sud-Ouest. L’objectif visé est d’accroitre la capacité de production à travers une stratégie de modernisation des installations de la société d’Etat.
Il faut souligner que le revamping est l’ensemble des interventions sur une installation industrielle en vue de modifier et ou d’accroître sa capacité de production.
L’autre phase du contrat est la réalisation d’un nouveau système de production sur ces unités. «Le revamping de ces installations ainsi que l’implémentation des nouvelles sections de séparation de haute pression et la ségrégation des puits produisant à haute pression, des puits produisant à basse pression en matière de collecte, objet du contrat, vont permettre de doter les installations d’une technologie récente qui répond aux normes et exigences de la sécurité et de la protection de l’environnement et d’augmenter leur capacité de traitement», explique le communiqué.
En outre, les travaux permettront au groupe d’éviter une éruption quotidienne de gaz de 2 millions de m3, de renforcer la récupération et la compression des gaz associés, transférés au centre de traitement, dans le sud, et d’augmenter successivement la production de brut de 20 000 barils par jour, précise APS.
Les travaux sont prévus pour durer de 2 à 4 ans en considérant les réceptions partielles. Après évaluation des offres techniques et financières par la commission des marchés du groupe Sonatrach, le consortium a été sélectionné car il a présenté la plus basse soumission estimée à 339 millions de dollars et 2 milliards de dinars, selon la même source.
Agence Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède