Informatisation des Bureaux de Postes L’opération finalisée en milieu de l’année

journée internationale de la trisomie 21

Algérie Poste poursuit l’opération d’informatisation des bureaux de poste (IBP) à l’échelle nationale. Malgré que les professionnels critiquent la lenteur de cette opération, les responsables d’AP ambitionnent de la finaliser à la fin du premier semestre de 2016. « A l’état actuel, Algérie Poste est à 50% de la réalisation du l’IBP et atteindra les 100% en milieu de l’année», nous indique une source d’Algérie Poste.

L’IBP permet de contrôler en temps réel la situation financière des bureaux de poste. Une manière d’éviter les erreurs de caisses ou fraudes, plus petites soient-elles, une seule envisagée est, au demeurant, efficace. Les bureaux de poste sont ainsi dotés, un par un, dans toutes les wilayas du pays de l’IBP.
La formation dans ce domaine est un point très important dans la modernisation d’Algérie Poste. A ce titre, jusqu’à ce jour 3000 employés ont reçu des formations.
Dernièrement, c’est la wilaya de Bejaia qui a connu l’achèvement du déploiement de l’IBP au niveau des 135 établissements postaux que compte la Wilaya.
Cette démarche de modernisation, lit-on sur le Site d’Algérie Poste, reposant sur l’usage massive des nouvelles technologies dans l’activité postale, s’est concrétisée sur le terrain grâce à l’appui des formateurs qui se sont mobilisés jour et nuit, afin de relier le réseau postal de Bejaia dans des délais très courts.
Il faut noter qu’au préalable de cette opération, une équipe composée de quatorze (14) formateurs issus de différentes wilayas (Béjaia, Setif, Bouira, BBA, Constantine et Mila) ont bénéficié d’une formation en IBP, afin de pouvoir relier les (98) bureaux de poste en IBP, au niveau de la dite wilaya.
A noter, par ailleurs, qu’afin d’accélérer la cadence de l’opération de la généralisation de l’IBP, certaines wilayas à l’instar de Djelfa, Ain Timouchent, Tissemsilt, Batna, Bouira, Jijel et Médéa ont pu déployer ce système sans avoir recours à l’apport des superviseurs au niveau central, indique-t-on.

Bessa, Résidence la Pinède