AccueilBanques-FinancesPanama papers : le développement des lanceurs d'alerte

Panama papers : le développement des lanceurs d’alerte

- Advertisement -

Wikileaks, Swissleaks, offshoreleaks… et aujourd’hui Panama papers. De plus en plus de professionnels impliqués dans des circuits dont ils estiment la révélation importante pour la société civile, n’hésitent à mettre leur position en jeu pour offrir de l’information au plus grand nombre.

Les figures les plus connues sont aujourd’hui Assange (toujours retenu à l’ambassade de l’Equateur à Londres) et Snowden (qui a failli causer un incident diplomatique lorsque la France a décidé de faire atterrir un présidentiel bolivien en pensant qu’il accueillait le lanceur d’alerte).

The graduate Fair

Cette fois-ci on suspecte un employé du cabinet Mosack Fonseca, même si personne ne connait l’identité du lanceur d’alerte. Le scandale Panama Papers est issu d’une enquête menée par 107 medias en collaboration avec l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ), impliquant 348 journalistes dans 77 pays. En effet le traitement de tels listings demandent beaucoup d’analyse. Les listings en tant que tels ne valent pas grand chose et c’est toute l’investigation à laquelle ils peuvent donner lieu qui pourra créer de la valeur ajoutée pour le lecteur.

MEK.

 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine