Bassma Djazaïria : les premiers produits labellisés bientôt connus

Selon la cellule BASSMA installée au niveau du FCE, les premiers audits réalisés par les organismes de certification comme SGS, VINCOTTE, VERITAS et IANOR sont déjà lancés.

Des produits d’entreprises connues à l’instar de CONDOR, de SIM, de FADERCO …font partie de ce premier lot. Une réunion du comité de labellisation est prévue avant la fin du mois pour statuer sur les rapports d’évaluation qui seront présentés par les cabinets d’audit.

Initié par le FCE, BASSMA DJAZAÏRIA  n’est pas une norme technique ni une norme qualité (ex: ISO) ni d’ailleurs une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée). C’est plus une marque qui a pour objectif d’aider le consommateur à identifier les produits algériens. C’est également un label produit (et non pas entreprise)  et enfin un argument commercial pour les sociétés souhaitant mettre en avant l’effort local dans la réalisation de leurs produits. Ce label est attribué sur la base d’un cahier des charges comprenant six critères qui sont : la valeur Ajoutée Territoriale, le taux de transformation industrielle, la qualité, la recherche-développement, la RSE, la bonne gouvernance.

Un responsable du FCE nous a indiqué que « cette fois ci nous voulons plus qu’une campagne, avec BASSMA DJAZAÏRIA c’est une stratégie consommons algérien que nous voulons initiée…. c’est donc une démarche de longue haleine qui nécessite du temps mais également des instruments de différenciation : BASSMA DJAZAÏRIA est justement l’un de ces éléments »

MDI School