Tunisie: Les 207 millions € générés par les licences 4G serviront à la création d’emplois

Le  gouvernement tunisien a décidé de consacrer les 471 millions de dinars tunisiens (207 852 300 euros), générés par la vente des licences 4G, au financement de son Programme d’appui budgétaire au développement régional et à la création d’emplois (PADRCE). La décision a été annoncée au cours du conseil ministériel, présidé le 22 mars 2016 par le Premier ministre, Habib Essid. La Tunisie qui affichait, en 2015, un taux de chômage de 15%, voudrait, à travers ce programme, renverser la tendance d’ici 2020 pour  un développement national et régional du pays.

Soutenu par le groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), à hauteur d’un prêt de 183 millions d’euros, le PADRCE promeut l’amélioration de l’accès équitable aux opportunités économiques et aux services sociaux pour une réduction des inégalités sociales et régionales. A travers 14 réformes, dont  l’accroissement de la taxe sur le revenu des régions, la mise sur pied de points  focaux genre dans les ministères, la restructuration du secteur de la microfinance, la participation du secteur privé dans les mécanismes de formation, ou encore l’introduction de la culture de l’entrepreneuriat dans les universités, le PADRCE doit à terme créer un environnement professionnel  inclusif pour la jeunesse tunisienne.

Le programme, qui sera mis en œuvre par les différents ministères, cible 235 000 familles bénéficiaires potentielles de l’assistance sociale, 33 000 femmes bénéficiaires potentielles de micro-crédits, 58 000 diplômés annuels de l’enseignement supérieur dont 66% de filles, des diplômés de la formation professionnelle.

MDI Alger

Source : Agence Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède