Le FCE réunis ses délégués à l’étranger…

Le FCE à réunis ce jeudi 24 mars ses délégués installés à l’étranger.

Les délégués de France, de la Grande Bretagne, d’Espagne, des Etats Unis d’Amérique ainsi que celui d’Allemagne ont pris part à cette réunion à laquelle a participé le président et Vices président de l’organisation patronale.

A cette occasion le président du FCE a rappelé toute l’importance de la représentation patronale à l’étranger et particulièrement dans les pays partenaires de l’Algérie. Il a rappelé les objectifs attendus des délégués et qui sont inscrits dans la lettre de mission remise à l’occasion de l’installation de chaque délégué dans ses fonctions. Il a en outre fait remarquer que les délégués ont également comme rôle de venir « compléter les travail de nos chancelleries à étranger en expliquant les avantages de notre pays en termes de potentiel et de stabilité aussi bien à nos compatriote qu’aux investisseurs étrangers ».

Le président du FCE  a rappelé que « devant les difficultés financières , conséquence de la chute brutale du prix de pétrole, l’Algérie attends de sa diaspora plus que jamais de s’impliquer dans la construction d’une économie compétitive non seulement par le savoir- faire qu’il ont accumulé mais également par des apports en capital » Il a rajouté que le FCE «  serait à leurs côtés pour faire face aux obstacles bureaucratiques »

Les délégués n’ont pas manqué de soulever les questionnements soulevés par les investisseurs particulièrement sur le climat des affaires et sur l’instabilité de l’arsenal juridique. Ils sont revenus également sur la nécessité de libérer davantage l’investissement en réaménageant la règle du 51/49 particulièrement lorsqu’il s’agit d’investissement de PME/PMI.

Colloque MDI