Produits alimentaires: La tendance des prix s’est maintenue à la baisse en février

Dans son dernier relevé mensuel des prix à consommateurs des produits alimentaires, le ministère du Commerce indique, qu’au cours du mois de février 2016, la tendance des prix sur le marché de détail des produits alimentaires de large consommation (produits d’épicerie, fruits et légumes frais et viandes), relevés par les services extérieurs du secteur du Commerce, s’est maintenue à la baisse, comparée au mois précédent. Il relève également  une stabilité des prix moyens pour les cafés alors que ceux des haricots secs, de la pomme de terre fraîche, de la tomate fraîche, de la courgette, de la carotte et du poulet éviscéré ont été à la baisse.
Par contre, par rapport au même mois de l’année 2015, des augmentations significatives ont été enregistrées pour certains produits notamment le riz, les pâtes alimentaires, le concentré de tomate, les lentilles, les pois chiches, l’ail local, les dattes et les pommes locales, variant entre (+1%) et (+69%), indique le ministère dans son relevé mensuel.
Pour la pomme de terre par exemple, en février 2016, le niveau moyen des prix s’est caractérisé par des diminutions respectives de (-4%) et de (-5%) durant la 2éme et la 3éme semaine et une stabilité lors de la 4éme semaine du mois considéré.
Le prix moyen mensuel de la pomme de terre a connu une baisse de (-9%) au cours du mois de février 2016, par rapport au mois de janvier 2016 et de (-46%) par rapport au mois de février 2015.
Concernant le prix moyen de l’oignon sec, il  s’est caractérisé par des diminutions respectives de (-2%) et de (-4%) pour la 2éme et la 3éme semaine et une augmentation de (+2%) durant la 4éme semaine du mois de février 2016.
Le niveau moyen des prix des pommes locales s’est caractérisé par des hausses de (+1%) durant la 2éme semaine et de (+5%) lors de la 3éme et la 4éme semaine du mois considéré.
Pour ce qui est des fruits, on peut citer la pomme locale, où le prix moyen mensuel a connu une augmentation de (+6%) durant le mois de février 2016, comparé au mois de janvier 2016 et de (+23%) par rapport au mois de février 2015.
En février 2016, les prix moyens des oranges ont enregistré une diminution de (-1%) pour la 2éme semaine et des augmentations respectives de (+1%) et de (+5%) durant la 3éme et la 4éme semaine et du mois considéré, ajoute la même source.
Aussi, le prix moyen mensuel des oranges a connu une baisse de (-1%) durant le mois de février 2016, par rapport au mois de janvier 2016. Par rapport au mois de février 2015, les prix relevés au cours du mois considéré ont nettement augmenté de (+29%).
La viande ovine locale de son côté s’est caractérisée par une relative stabilité durant la 2éme et la 4éme semaine et une baisse de (-1%) lors de la 3éme semaine du mois de février 2016.
Le prix moyen mensuel de la viande ovine locale a diminué de (-1%) au cours du mois considéré, comparé au mois de janvier 2016, alors que par rapport au même mois de l’année 2015, une augmentation a été relevée de (+1%).
Durant le mois de février 2016, la tendance des prix à consommateurs pour la viande blanche (poulet éviscéré) s’est caractérisée par des diminutions respectives de (-6%), de (-3%) et de (-2%) durant la 2éme, la 3éme et la 4éme semaine du mois considéré.  Le prix moyen mensuel du poulet a été à la baisse de (-20%) au cours du mois de février 2016, comparé au mois précédent et de (-12%) comparé au mois de février 2015.
Synthèse Imène A. 

MDI