HomeActualitéInternationalL'industriel chinois INESA s'installe en France et suscite la polémique

L’industriel chinois INESA s’installe en France et suscite la polémique

Le géant industriel chinois INESA va investir 100 millions d’euros en France dans le projet d’usine de fabrication de diode à Verdun, dans la Meuse. Ce n’est pas la première fois que la Chine choisit la France pour investir. Après l’agroalimentaire et le tourisme, c’est au tour du secteur industriel.

En effet, le Premier ministre Français, Manuel Valls, a inauguré la première pierre de l’usine de LED en ajoutant que  » la France est une grande puissance industrielle. Elle le restera. (…) Soyons plus confiants dans nos capacités à relever les défis de la mondialisation ».De plus, cette nouvelle usine devrait créer plus de 200 emplois d’ici la fin de l’année 2018.

Cet emplacement n’est pas nouveau pour le géant industriel INESA qui travaille déjà depuis plusieurs années avec le groupe d’électronique français Arelis, dont le siège social est situé dans le même département que la future usine. Néanmoins, ce projet est un coup dur pour l’usine concurrente, l’entreprise Eclatec, spécialisée également dans l’éclairage public LED. Cette nouvelle est alors loin de faire l’unanimité et est source de débat. Mais le gouvernement français soutient pleinement cette initiative.

Articles associés
Groupe des Sociétés Hasnaoui, Batimatec 2022

Fil d'actualité

Articles de la semaine