Baisse des prix du pétrole favorable à la croissance française

destination touristique mondiale

Avec la conjoncture économique actuelle à l’échelle internationale, la France résiste tant bien que mal. L’Insee prévoit une croissance du PIB de 0,4% au premier et au second trimestre de cette nouvelle année. Les bouleversements des marchés financiers, le ralentissement des pays émergents et de la croissance mondiale, ces deux derniers mois, ne devrait pas peser sur la croissance en France.

En effet, les entreprises retrouvent des marges intéressantes pour investir grâce à la baisse du prix du pétrole et des dispositifs de baisse du coût du travail. Le taux de marge des entreprises devraient alors atteindre 32,5% à la moitié de l’année 2016, se rapprochant petit à petit de son niveau avant-crise.

De plus, à la faveur du faible cours du baril de pétrole, l’inflation va rester quasi-nulle , donnant à nouveau du pouvoir d’achat aux ménages. Ainsi, la consommation des ménages est relancée et devrait grimper de 0,8% au premier trimestre.