Algérie-France : relancer la coopération bilatérale

La réunion du Forum des chefs d’entreprises (FCE) dimanche, à Tlemcen, a mis en avant la possibilité de donner un « nouvel élan » à la coopération entre l’Algérie et la France. Le président adjoint du FCE, Hocine Metidji, a rappelé que cette rencontre intervient dans une « période cruciale de l’histoire de l’Algérie qui vient d’adopter une nouvelle constitution consolidant fortement la liberté d’entreprendre et d’investir ».

En conséquence, l’Algérie et la France ont des intérêts mutuels à travailler ensemble à l’heure où l’Hexagone cherche à redresser son industrie et l’Algérie à diversifier son économie. Alors, pour le FCE c’est le moment de donner un véritable sens à la déclaration d’Alger d’amitié et de coopération entre la France et l’Algérie, signée le 19 décembre 2012, par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et le président de la République française, François Hollande.

Ainsi, le FCE a fait savoir au cours de cette réunion qu’il compte construire « une alliance stratégique avec la France dont le savoir-faire est indéniable dans divers secteurs ».

MDI School