Assurances : Le secteur a réalisé un chiffre d’affaire de plus de 130 milliards de DA en 2015

L’Assurance se porte bien

Le secteur des assurances en Algérie n’a pas connu de repli en dépit de la crise économique et financière qui touche le pays.

Le secteur des assurances a en effet réalisé un chiffre d’affaires de 130,82 milliards de DA (mds DA) en 2015 contre 128,03 mds DA en 2014, alors que les indemnisations versées aux assurés se sont chiffrées à près de 60 mds DA, selon le Conseil national des assurances (CNA).

Ce sont les assurances dommages, avec à leur tête la branche automobile, qui continuent à produire l’essentiel des primes avec une part de marché de près de 92% correspondant à un chiffre d’affaires (CA) de 118,1 mds DA en 2015, en hausse annuelle de 0,2%, rapporte ce mercredi l’APS.

En dépit de la baisse sensible des importations de véhicules, le CA de la branche automobile a augmenté de 1,3% en totalisant un montant de police d’assurance de 66,2 mds DA, soit 56% de la production des assurances dommages.

Les polices d’assurances des risques obligatoires de la branche automobile ont augmenté de près de 11% en 2015, tandis que celles des garanties facultatives ont baissé de 0,4%.

La branche Incendie et risques divers (IRD), qui représente une part de marché de 34,8%, a engrangé un chiffre d’affaires de 41,1 mds DA (en baisse de 0,5%).

La sous-branche « Incendies, explosions et les éléments naturels » a grimpé de 6,6% contre des baisses enregistrées dans l’assurance contre les effets des catastrophes naturelles Cat-Nat (-3,8%) et dans les risques de construction (-12,1%).

La branche Transports (4,9% de parts de marchés) a connu une baisse de 15% engendrée par un recul de la garantie « transport maritime » (-19,1%) et de l’assurance « transport aérien » (-16%).

Outre les garanties « transport terrestre » qui ont haussé de 3,3%, celles des « transports ferroviaires » ont connu des ascensions fulgurantes de 2.043%.

Le CA  de la garantie « transports ferroviaire » est ainsi  passé de 624.500 DA en 2014 à plus de 13,38 millions de DA en 2015.

La branche Risques agricoles (3,2% de parts de marché) a, de son côté, progressé de 11,4% en 2015 en dépit d’une baisse de 13,3% de la garantie « incendies et multirisques agricoles ».

Une hausse a été enregistrée pour les sous-branches de « production végétale » (+11,2%), de « production animale » (+24,5%) et des « multirisques engins et matériel agricole » (+7,1%).

La Branche Crédit (1% des parts de marché) a connu une hausse de 17,3% grâce au « crédit à l’exportation » (+35,3%), « l’insolvabilité générale » (+34,4%) et du « crédit immobilier » (+4,8%).

Pour ce qui est de l’activité des réassurances, elle a réalisé un CA de 25,3 mds DA en 2015 contre 22,3 mds de DA en 2014 (+13,6%).

La Compagnie Centrale de Réassurance (CCR), unique réassureur national, à réglé un montant de 11,1 mds DA en 2015 contre 6,1 mds de DA en 2014 (+82,4%).

Quant aux assurances de personnes, leur chiffre d’affaire a connu une croissance 23% à 10,6 mds DA en 2015 contre 8,6 mds de DA en 2014.

La performance est réalisée par la garantie « accidents » avec un chiffre d’affaires de 1,8 mds DA (+49%).

Des hausses ont été enregistrées pour les garanties « vie-décès » (+31,7%), « assistance » (+15,8%) et « prévoyance collective » (11,4%), tandis que la garantie « maladie » a reculé de 36,1%.

=Hausse du montant global des indemnisations=

Quant au règlement des sinistres, les indemnisations globales versées aux assurés ont atteint 59,24 mds DA en 2015 contre 56,21 mds DA en 2014 (+5,4%).

Les règlements des sinistres restent dominés par les assurances dommages avec des indemnisations de 56,9 mds de DA en 2015 (+3,9% par rapport à 2014).

Quant au montant des sinistres réglés par les sociétés d’assurances de personnes, il s’est chiffré à 2,34 mds DA (+60,5%).

Le stock des sinistres qui reste à payer s’élève à 68,83 mds DA à fin 2015, dont 66,13 mds DA pour les assurances dommage et 2,7 mds DA pour les assurances de personnes (+8,4%).

Le marché algérien des assurances compte, actuellement, 24 compagnies: Huit assureurs de personnes, quatre assureurs publics non spécialisés, deux assureurs publics spécialisés, un réassureur public, deux mutuelles et sept assureurs à capitaux privés.

MDI Alger

Source APS

Bessa, Résidence la Pinède