Startups : Des Projets innovants sous la loupe des experts

financement des startups

« L’incubateur « INTILAQ » a abrité des séances d’audience entre cinq porteurs de projets et 11 experts dans les domaines de l’astronomie, la géophysique, l’agroalimentaire, le géni électrique, comptabilité et gestion, avec pour objectif d’examiner le fonctionnement des prototypes, selon un communiqué de l’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (ANVREDET).

Selon l’organisme « Il a été également procédé à l’évaluation de 47 projets par 22 experts relevant des comités technologiques spécialisés, maîtrisant différents domaines de la recherche scientifique et ce, dans l’optique d’expertiser et d’évaluer le fondement scientifique et technologique des projets innovants, leur faisabilité technique et la valeur ajoutée du projet, ainsi que leur adaptation au besoin du terrain algérien ».

En marge de ces séances d’évaluation qui ont été organisées ce week-end, l’ANVREDET a tenu la cinquième session de formation, assurée par l’expert en communication, Lotfi Madani, en vue de permettre au personnel de l’Agence d’acquérir de nouvelles notions dans ce domaine » a-t-on ajouté. Pour rappel, L’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (ANVREDET) qui a vu le jour en 1998, et placée sous la tutelle du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, œuvre dans le sens de s’adapter aux multiples changements imposés par le nouvel environnement mondial.

MDI Alger

Selon sa directrice, « l’organisme s’est vu assigner la mission de prendre en charge cette préoccupation qui est d’être une passerelle entre le monde socio-économique et celui de la recherche scientifique, et par là, de mobiliser au mieux, les savoirs en faveur de la croissance économique et de l’amélioration du cadre et de la qualité de vie. Pour mener à bien cette stratégie, l’ANVREDET a mis en place tout un processus de valorisation permettant aux chercheurs et inventeurs de protéger et de transférer leurs résultats vers les entreprises du tissu industriel. Aussi, et grâce à son programme d’appui et de soutien, les entrepreneurs ont l’opportunité d’exploiter leurs idées innovantes par des startups créées à cet effet et répondant à une priorité nationale ».

Bessa, Résidence la Pinède