La conformité fiscale volontaire attire moins de 300 personnes

La mise en conformité fiscale volontaire lancée par le gouvernement pour capter l’argent de l’informel n’attire pas grand monde. Alors que le délai accordé à cette opération s’achève à la fin de cette année, un peu plus de 250 personnes seulement y souscrivent selon le DG des Impôts, Abderrahman Raouia.

Invité lundi sur les ondes de la radio chaine 3, le DG a estimé qu’il était encore tôt pour donner un bilan exhaustif, se refusant à annoncer un quelconque chiffre sur les montants récoltés par les banques.

Des chiffres précédents révélés à la fin de l’année dernière par des responsables de banques publiques ou le ministre des Finances, Abderrahmane Benkhalfa faisaient état de montants oscillant entre 3 et 50 milliards de dinars vers la fin de septembre 2015. Des chiffres qui restent dramatiquement loin des 1300 milliards de dinars circulant dans l’informel pour qui l’opération lorgne.

MDI Alger

Le DG des impôts a insisté sur les ondes de la radio sur la travail de communication qui doit encore être mené, précisant par ailleurs que les détenteurs des fonds peuvent toujours les déposer au niveau des banques sans avoir à souscrire à la conformité fiscale volontaire.

Bessa, Résidence la Pinède