Quand une start-up valorisée 2,7 milliards de dollars n’a que 250.000 dollars sur son compte.

Powa Technologies est une start-up de e-commerce fondée par Dan Wagner, fondateur des bases de données en ligne Dialog et Venda Ltd.  La société développe entre autres des solutions de M-Payment (sujet d’actualité en Algérie). La société a notamment développé une application (PowaTag) permettant d’acheter un article en le prenant simplement en photo. Elle est actuellement valorisée à 1,8 milliards de livres (soit 2,7 milliards de dollars).

La société propose toute sorte de solutions de paiements instantanés et possède un record : celui de la plus grosse levée de fonds de départ d’une start up au Royaume Uni : 90,7 millions de dollars levés à la création même de la société. Elle a notamment racheté M pay Me, une société de M-paiement basée à Hong Kong en 2014.

Au total, la société Powa Technologies aura levé, depuis sa création en 2007, 175 millions de dollars auprès des investisseurs.

Le Financial Times révèle ce vendredi 19 février que la société ne possède actuellement en trésorerie que 250,000 dollars, soit « juste assez pour assurer ces engagements pour 2 semaines » selon le conseil d’administration de la société.

Le risque de faillite de la start-up avait été relevé par son commissaire aux comptes (PwC) qui avait remonté un risque sur la continuité de l’activité.

La compagnie est en discussion avec ses investisseurs initiaux pour lever plus de fonds et faire face à ces échéances. La banque aurait nommé Goldman Sachs et Royal Bank of Canada pour accompagner sa levée de fonds.

MDI Alger

Cette situation relève la fracture qu’il existe entre des start-ups européennes qui lèvent des millions de dollars sur la simple base de leur Business Plan (parfois à l’excès) et les start-up algériennes qui peinent à financer leurs activités et doivent souvent ne compter que sur les fonds propres des créateurs.

Bessa, Résidence la Pinède